Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Quai-Synagogue]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1139468
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1141257
 159  [ SCULPTURE j 
Chant vers le realisme, qu'on ne trouve a cette epoque dans aucune 
autre ecole. Mais ce sentiment dramatique manque de Yelevation que 
Dossede la statuaire de Ylle-de-France. Cette province est FAttique du 
moyen age. C'est a son ecole qu'il est bon de recourir quand on veut se 
Fendre compte du developpement de la statuaire, soit comme pensee, soit 
comme execution. 
Nous avons pane deja des scenles qui garnissent les voussures de la 
110110 centrale de Notre-Dame de Paris (cote des damnes), et de l'expres- 
sion terrible de ces scenes mises en regard de la beatitude et du calme 
des elus. L'une de ces scenes represente une femme nue, les yeux bandes, 
tÜHant un large coutelas dans chaque main; elle est a cheval, et (lerrierc 
0116 tombe, a la renverse, un homme dont les intestins sechappent par 
Une large blessure (voyez figure 20). u Et en meme temps je vis paraitre 
(i un cheval pale; et celui qui etait monte dessus s'appelait la Illort, et 
il l'enfer le suivait; et le pouvoir lui fut donne sur la quatrieme partie 
il de la terre, pour y faire mourir les hommes par Yepee, par la famine, 
(t Pal" la mortalite et par les betes sauvages 1. n L'apparition des quatre 
Chevaux de FApOcaIypse est rendue dans un grand nombre (Yedifices 
religieux de cette epoque, a la cathedrale de Reims notamment; mais 
quelle difference dans la maniere dont est exprimee cette scenel Ici, a 
NOUE-Dame, l'artiste a donne a celui qui monte le quatrieme cheval la 
ÜSUPc d'une femme, la Jllorl. Elle a les yeux bandes. il semble qu'elle 
se soit elancee sur ce cheval monte par l'homme orgueilleux, et que 
(111 Hlüme coup elle ait eventre cet homme, dont la tete traine dans la 
poussiere. Cette faeon dinterpreter ce verset de Yzlpocalypse, de le tra- 
duire en sculpture, le geste de la Mort, dont les jambes etreignent forte- 
ment le cheval, le mouvement abandonne de l'homme, l'expression 
emrlrce de la tete de l'animal, la composition des lignes de ce groupe, 
Ifrcsentent un ensemble terrible. Il est difficile d'aller plus loin dans 
lflXpression dramatique. Ifexecution meme a quelque chose de heurte, 
(le rude, qui s'harmonise avec le sujet. La tete de l'animal, celle de 
lhomme renverse, sont des muvres de sculpture remarquables et dont 
notre figure ne peut donner qu'une idee fort incomplete. On retrouve ce 
sentiment dramatique dansun grand nombre de bas-reliefs de la meme 
CPOQue, dest-a-dire de la premiere moitie du X1119 siecle. Les Propheties, 
les Vices du portail de 1a cathedrale d'Amiens, les bas-reliefs des porches 
(16 Notre-Dame de Chartres, possedent ces qualites independantes de 
Texecution materielle, qui parfois est defectueuse. Ces artistes avaient des 
idees et prenaient le plus court chemin pour les exprimer. Aussi, comme 
les Grecs, atteignaient-ils souvent la veritable grandeur; car il faut bien 
reconnaitre que la sculpture ne possede pas les ressources entendues de 
la peinture, surtout de la peinture telle qu'elle a ete comprise depuis 
1e xvre siecle; elle n'a ni le prestige des effets obtenus parla perspective, 
Apocalypse de saint Jean, chap. v1, v. 8. 

        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.