Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Quai-Synagogue]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1139468
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1141110
M5 
SCULPTURE 
et courir dans la voie de Pemancipation en toute chose! Quel dangereux 
exemple qu'on ne saurait trop repousser! Toutes les debauches nous 
seront permises en fait d'art et de goüt, plutot que l'admiration pour la 
seule epoque de notre histoire oil les artistes affranchis ont su trouver, 
en architecture, des methodes et des formes toutes nouvelles, ont su 
elever une ecole de sculpteurs qui ne sont ni grecs, ni byzantins, ni ro- 
mans, ni italiens, ni quoi que ce soit qui ait paru dans le champ des arts 
depuis le siecle de Pericles, qui puisent dans leur propre fonds en detour- 
nant les yeux du dogmatisme en fait d'art. Pour qui pretend maintenir 
en tutelle l'intelligence humaine comme une mineure trop prompte a 
yemaneiper, il est clair qu'un tel precedent intellectuel dans l'histoire 
d'un peuple doit etre considere comme un ecart funeste; cela est logi- 
que. Mais il est plus difficile d'expliquer comment il arrive que nombre 
de personnes en France, devouees, pretendent-elles, aux idees deman- 
cipation, et qui croient en proteger l'expression, ne voient dans nos arts 
du XIIIG siecle que des produits maladifs, etouffes sous un ordre social 
oppressif, qu'un signe d'asservissement moral. Asservissement a quoi? 
On ne le dit pas clairement. Est-ce a la theocratie? Jamais noyau d'ar- 
tistes n'a su, mieux que nos imagiers du XIIIe siecle, manifester l'inde- 
pendance de Yidee; car, derriere le sujet religieux ou historique, se 
cachent toujours la pensee et l'expression philosophique. Est-ce a la 
feodalite? Certes les grands, les forts, les puissants, n'ont jamais etc 
montres plus hardiment vaincus par Yeternelle justice. Foulez les 
cendres refroidies de la feodalite et de la theocratie, si bon vous semble, 
il n'ya pas grand peril, car vous savez qu'elles ne sauraient se rechauffer; 
mais pourquoi ecraser du meme talon le systeme oppressif et ceux qui 
ont su les premiers s'en affranchir en reagissant contre Fenervement 
intellectuel au moyen age ? Cela est-il equitable, courageux et habile? 
Le monument religieux etait a peu pres le seul ou l'artiste pouvait 
exprimer ses idees, ses sentiments; il le fait d'une faeon independante, 
liardie meine. Il repousse Fhieratisme, qui s'attache toujours a une so- 
ciete gouvernee par un despotisme quelconque, theocratique ou monar- 
chique. Pourquoi lui refuseriez-vous ce role de precurseur dans la voie 
de Yemancipation de l'intelligence? 
On peut reconnaitre les qualites d'un art en eonsiderant quels sont ses 
detracteurs. Les admirations n'apprennent pas grandbhose, mais la cri- 
tique de parti pris et le cote d'oü elle vient sont un enseignement pre- 
cieux. Si vous voyez un siecle tout entier selever contre un art d'un 
temps antericur, vous pouvez etre assure que les idees qui ont domine 
dans cet art vilipende sont en contradiction manifeste avec les idees de 
la societe qui le repousse. Si vous voyez un corps, une association, une 
coterie d'artistes rejeter un art, vous pouvez etre assure que les qualites 
de cet art sont en opposition directe avec les methodes et les facons 
d'etre de ce corps. Si une ecole se signale par la mediocrite ou la plati- 
tude de ses productions, vous pouvez etre assure que Yecole rejetee 
vin.  19
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.