Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Quai-Synagogue]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1139468
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1139696
 3  [ QUATREFEUILLE ] 
vees pour garantir cette rive basse, le long des coteaux de Fourvieres, 
contre les inondations de la riviere. l  
Toutefois ces travaux, dans les gran-  
des villes du moyen age, manquaient    
d'ensemble; ils etaient fractionnes,  
laissaient des lacunes, des berges      
abandonnees. Il fallait, ou la puis-  A 
sance romaine, ou notre centralisa-      
lion administrative moderne, avec      
ses moyens d'expropriation, pour   
pouvoir ordonner et mener 51 lin tout   
un systeme de quais le long des rives  
diun fleuve traversant une ville po-  
puleuse. Ce n'est que de nos jours,     l 
en effet, qu'on a pu etablir des lignes   l"    l":  
de quais continues dans des villes      
comme Paris, Lyon, Bordeaux, Nan-    B 
les, llouen, etc., et notre generation    i 
a vu encore, dans la plupart de ces  [x   
grandes cites, les maisons, sur bien   
des points, baignees par les cours  xflifx    
d'eau.        
   c 
QUATREFEUlLLE,s.m.Danslelan-      
gage des archeologues, c'est le nom       
quion donne a un membre d'ar-    
rhitecture compose de quatre lobes "  
circulaires. La flgurel donne en A un  
quatrefeuille parfait, dest-ä-dire com- 1 
pose de quatre demi-cercles, dont les   
diametres sont les quatre cotes d'un   If 
carre. Les quatrefeuilles sont parfois "X f__  
traces de telle facon que les cercles   
ne se rencontrent pas, comme on le      X  I,    
voit en a. Nous signalons aussi des  D 
ouvertures en quatrefeuille dispo-    f 
S665 comme le trace B: sur les flancs          
(165 tours de la cathedrale de Paris,   
parexemple, et principalement dans   
(les constructions du commencement Xq"   
du Xllle sieclc. On dit aussi quinle- V  
feuille pour designer un membre  fzmzwcwvf. 
compose de cinq lobes (voy. en C).  
Pendantlexlvesiecle, le quintcfeuille  
est quelquefois trace suivant la figure 
D, (fest-a-dire au moyen d'arcs brises; toutefois cette forme est rarement 

        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.