Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Quai-Synagogue]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1139468
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1140814
 115  [ SCULPTURE ] 
externe legerement relevc; la bouche petite, la levre inferieure saillante, 
1e menton rond et la barbe soyeuse. L'autre, celui B, a le nez court, les 
yeux couverts, la bouche large et 1a mächoire developpee. La tete du 
premier est longue, celle du second ronde. La tete de femme (1 presente 
JX 
G 
un autre type. Cette femme, vetue seulement d'un court jupon de poils, 
tient une fronde de la main droite; a son bras gauche est attache une 
sorte de bouclier orne d'une croix, et derriere lequel elle semble se 
cacher. Clest une sainte Madeleine chassant au desert, pour pourvoir ä 
sa nourriture. Un gros oiseau est devant elle. Le sculpteur a-t-il voulu 
donner a cette tete un earactere qu'il supposait oriental? Ce qui est cer- 
tain, c'est que les traits de cette femme dilferent des types admis dans 
les sculptures du monument. Les yeux sont longs, les pommettes sail- 
lantes, le menton et la bouche vivement accentues, le nez tres-fin et 
recourbe. Il y a donc dans cette ecole deja une recherche des physiono- 
Inies, des traits, sur la nature. Si nous regardons les pieds, les mains des 
personnages de ces bas-reliefs, nous pouvons constater egalement une 
ätude deja fine de la nature, on a recours a elle; et l'influence byzantine 
se fait sentir seulement dans la facon d'exprimer les plis des draperies, 
dans certains procedes adoptes pour faire les cheveux, les accessoires : 
la meme observation pourra etre faite sur le bas-relief de la cathedrale 
d'Autun, bas-relief posterieur a celui de Vezelay de vingt ou trente ans 
au plus, et d'un moins bon style. Mais dans cette ceuvre de sculpture, 
les types des tetes ont un caractere bien prononce et qui n'est nullement 
byzantin. 
L'une de ces tetes que nous donnons figure 5, et que nous avons pu 
avoir entre les mains parce qu'elle avait etc brisee et jetee dans des pla- 
tras, lorsque ce bas-relief fut mure a la iln du dernier siecle, reproduit 
un des types generalement admis dans cette sculpture. Ce type, tout 
a fait particulier, n'a rien deromain ou de byzantin, mais possede un
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.