Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Tabernacle-Zodiaque]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1144985
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1145830
 63  [ TOMBEAU 1 
au moyen de porte-lumieres. Nous avons la preuve de cette derniere 
disposition dans les magnifiques tombeaux de cuivre dore et 611131116 
qui se voyaient, avant 1793, dans Feglise de Villeneuve, pres de Nantes, 
et dont les dessins nous sont conserves dans la collection de Gaigxiieres. 
L'un de ces monuments, eleve sur la sepulture de deux princesses, qui 
28 
951137 mxw 
      x, 
   
   4..   x  L, 
  x "Ää 14m 
    oxx 
X  üwv N:- 
Ä-  1m   f-Ä 1  4 X   
X   1.1111? X  X f?   ' x. "XXÜ  Ph 
 f, K 1x .m)x(l-vxzux Avfw 
: "zxx  X      u,    L1,fff'( 
x Q x x   1 
 K  W '11 "H E55 MW m   fx 
 x   51 X, uxf"?    
X_ 2 u; 3   v1;   ff fisx 
 1.11, .W XXN 
_XJ4 far l  
 "f;  1 xx "Xzgwx Xilxxfxo 
sont Alix, comtesse de Bretagne, morte en 1221, et sa fille Yolande de 
Bretagne, qui mourut en 1272, date de cette derniere epoque. Le rete- 
ment de la comtesse Alix appartient cependant aux annees comprises 
entre 1225 et 1235. Cette figure etait-elle deja faite alors, ou le statuaire 
YOuIut-il reproduire le costume de la princesse, morte en 1'221 ? Nous ne 
pourrions decider la question; cependant on peut admettre que la sta- 
tue dlAlix fut faite apres sa mort, ainsi que la plaque sur laquelle on 
l'avait Hxee (car Fornementation emaillee de cette lulaque est evidern- 
ment plus ancienne que celle de Yolande), et qtfapres la mort de celle-ci 
les deux tombes furent encadrees dans un meme socle. Quoi qulil en 
fsoit, sur les bordures armoyees qui entourent et separent les deux pla- 
ques, sont disposees douze douilles en forme de fleurettes fermees, qui 
etaient destinees evidemment a recevoir des bobeches et des cierges,
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.