Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Tabernacle-Zodiaque]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1144985
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1145824
TOMBEAU 
de la nef, dans l'axe, date de la premiere moitie du X1118 siecle; il possede 
(l'ailleurs tous les caracteres de cette epoque. 
Les deux autres tombes de bronze qui nous restent encore sont celles 
de Jean et de Blanche de France, enfants de saint Louis, et däposees, 
avant. la revolution, dans Feglise de l'abbaye de Royaumont, sous deux 
27 W: 
  a i. 
  , 
q. (m, an; IAI'   f  v X_  7 X5" 
  "il: i  x  LE-ÄÄL L  
   
  
 emnnüfüäxwijwjihuadl 
 '   
 11mn; W v  
74  y  U- 'f'  
Et    11'; h 
f 
 IHUIIINIIH l?  PFRAAIV HWEHIIHII IH  III   
niches decorees de peintures. Ces tombes, fort petites, represeutent, en 
cuivre repousse, dore et grave, les deux enfants, sur deux plaques de 
cuivre dore et emaille, avec riche bordure egalement emaillee aux 
armes de France, de Gastille et d'Aragon. Le jeune prince pose ses pieds 
sur un lion, et la princesse sur un levrier. Des anges thuriferaires en 
demi-relief sont fixes aux cotes de la tete de chacun d'eux, et des reli- 
gieux, aussi en demi-relief, se detachent sur les fonds d'email aux cotes 
(les personnages. Ces deux plaques tres-interessantes sont aujourd'hui 
deposees dans Feglise de Saint-Denis, a cote du maitre autel, en face 
du tombeau de Dagoherth 
Les tombes plates de cuivre isolees, comme celles de Charles le 
Chauve et des deux eveqiles d'Amiens, precieuses par la matiere et le 
travail, etaient tries-probablement, comme nous l'avons dit plus haut, 
protegees a certains jours par des poeles de riches etoifes, et illuminees 
I L'une d'elles est grav-ie dans la Jllonographfc de lEfglzIs-e royale de Saint-Ücnzlv 
M. le baron de Guilhermy.  
Pilr
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.