Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Tabernacle-Zodiaque]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1144985
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1150543
[ VOUTE ]  53h  
voüte. Des lors les angles DAa (A sommet), aAb, bAc, cAG, seront egaux 
et les panneaux compris entre leurs cotes semblables. Nous etresillon- 
nerons ces tiercerons par des contre-liernes e,f,g, h, etc., comme dans 
-l'exemple figure 36, mais ici tracees de telle sorte que leurs points de 
rencontre se trouvent sur les quarts de cercle BC, ei. Ou nous voulons 
adopter pour tous ces arcs une seule et meme courbe composee, comme 
dans l'exemple figure 35, ou nous voulons que les liernes BD, DG, soient 
de niveau. Dans le premier cas, nous prenons l'arc ogive AD comme 
etant le plus etendu, nous le rabattons sur la ligne  nous elevons la 
perpendiculaire D'D" (D" etant la hauteur de la voüte sous-clef), et nous 
traeons, au moyen de deux centres, la courbe eomposee  Proce- 
dant comme il a ete dit ci-dessus , prenant les longueurs Aa, Ab, Ac, AC, 
etles reportant sur la ligne A'D' en  en  en Afr', en  et de ces 
points,  elevant des perpendiculaires a la ligne  ces per- 
pendiculaires rencontreront la courbe A'D" en des points qui donne- 
ront les hauteurs sous clef de chacun des ares Aa, Ab, etc. , et par suite, 
pour la lierne GD, la projection verticale  Mais si nous pretendons 
poser ces liernes de niveau, alors il nous faudra chercher, au moyen du 
procede indique figure 38, les courbes A'K, A'l, ete.,en conservant ton- 
jours pour les sommiers la meme courbe A'n. 
S'il s'agit d'une voüte barlongue, dont le quart est EBFG, nous pro- 
cedons exactement de la meme maniere que pour la voüte carree; seu- 
lement l'arc formeret EF et les tiercerons joignant ce formeret etant 
plus courts que ne l'est le formeret et ne le sont les tiercerons Aa, 
Ab, Ac de la voüte carree, les clefs de ces ares seront (en supposant que 
nous n'adoptions qu'une seule courbe) plus basses que dans la voüte 
carree, dest-a-dire que les points hauteurs de ces clefs seront en m 
pour le formeret EF, en o pour le tierceron Eo', en p pour le tierceron 
Ep', en q pour le tierceron Eq', ete., et que la ligne des liernes FG 
donnera la projection verticale  Mais si nous voulons que les liernes 
de cette voüte barlongue soient de niveau, alors il faudra chercher les 
courbes composees comme ci-dessus, et la courbe du formeret EF ra- 
battue en A'l conservera toujours une partie de la courbe primitive infe- 
rieure de A' en s, pour les sommiers. 
On voit ainsi comment sont donnes, par l'application d'un principe 
de construction deduit rigoureusement, ces arcs brises en lancettes A'I, 
ou surbaisses composes Am, si frequemment adoptes pour les fenetres 
des nefs anglaises voütees, ces fenetres etant cireonscrites par l'arc 
formeret. Cependant, a ces courbes engendrecs tout naturellement par 
un procede de structure, on a voulu trouver les origines les plus sau- 
grenues. Ces courbes pretendaient imiter le bonnet d'un evecjue, ou bien 
elles avaient une signification mystieo-symbolique; en se rapprochant 
de la ligne droite au-dessus d'un certain point, elles devaient indiquer 
la disposition de Pame chretienne, qui devient de plus en plus ferme 
a mesure qu'elle s'eleve vers le ciel  Mais nous ne rapporterons point
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.