Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Tabernacle-Zodiaque]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1144985
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1150502
[ VOUTE ]  530  
de preserver de deformations sensibles les cintres permanents (arcs) qui 
les portent. En bandant ces arcs en claveaux peu epais, en multipliant 
les joints, le constructeur francais estimait avec beaucoup de justesse 
que (en admettant un mouvement, un tassement) la multiplicite de ces 
joints, toujours epais, permettait a l'arc de suivre ces mouvements ou 
fTfxwj 
37 , W   
B 
ä 
 
w 
tassements sans deformer sa courbure. Mais, des l'instant que les Anglais 
remplacaient les voütains de remplissage par des panneaux de pierre, et 
qu'ils adoptaient des courbes composees de deux segments de cercle, 
dont l'un avait un tres-grand rayon, il eüt ete perilleux de bander ces 
arcs a l'aide de claveaux peu epais. Aussi, quand les voütes anglaises sont 
faites conformement aux traces que nous venons de donner en dernier 
lieu, les ares sont composes au contraire de longs morceaux de pierre, 
comme le seraient des courbes de charpente. Les liernes ou contre- 
liernes, qui sont des etresillons, sont taillees souvent dans un seul mor- 
ceau de pierre d'une clef a l'autre. Cette methode etait consequente au 
systeme de voütes admis par ces constructeurs des la fin du xure siecle. 
De tout ce qui precede il ressort que les constructeurs anglais, maigri;
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.