Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Tabernacle-Zodiaque]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1144985
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1150404
[ VOUTE 1  520  
doubleaux sont rabattue en BG, les arcs ogives en DE, les liernes proje- 
tees en GE. Ces liernes horizontales ne sont point appareillees en plates- 
bandes, leur grande longueur et leur faible section ne l'ont pas permis; 
elles passent a travers les remplissages de moellons, qui viennent ainsi 
les soutenir comme une ligne de clefs. La section II fait comprendre cet 
appareil. Dans leur plus grande courbure, dest-ii-dirc pros de l'arc-dou- 
bleau, les rangs de moellons sont inclines suivant les lignes glz, et, en se 
rapprochant de la lunette, ces rangs prennent naturellement la courbure 
beaucoup plus plate 17e. La lierne est donc pincec par la butee de ces 
rangs de moellons, elle charge et affcrmit leur point de jonction. En 
pareil cas, les remplissages triangulaires sont plutüt des portions cylin- 
driques que des concavites, comme dans l'exemple precedent. Le trace M 
donne la projection de la clef-mil avec liarriwfee d'un des arcs ogives 0 et 
G 
35 
u 
 m u Zgfug.  fflw U, {N ÜÜFW 
z-ffzffffffwfffffzafaffaJfzxfwffff, 1 "P 
 "f   f" Y 
mväfa ( 
e F 
d'une lierne L. Ges arrivees sont renforeees par des redeuts en manierr 
dlÜgoussets, qui donnent de la puissance au point de rencontre. Voici 
(Hg. 32) comme sont appareillees ces rencontres d'arcs avec la clef-oeil. 
La clef-mil est composee de huit morceaux. Les quatre qui correspon- 
dent aux arcs ogives sont naturellement maintenus a leur place par 
la coupe normale a l'arc; les quatre qui correspondent aux liernes 
sont maintenus egalement par une coupe oblique a, de sorte que le 
dernier morceau b de la lierne est plus large a l'intrados, de e en f, 
qu'a l'extrados, de g en h. Mais toutefois ce morceau, pas plus que ceux 
qui le precedent, ne peut choir, puisqu'ils sont les uns et les autres 
pinces et maintenus par les triangles des remplissages, il la queue p. 
La figure 32 permet dkipprecier Futilite des redents qui renforcent les 
arrivees des branches d'arcs et des liernes, et empechent ainsi les rup- 
tures qui, se produisant au collet. occasionneraient de graves desordres
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.