Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Tabernacle-Zodiaque]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1144985
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1150287
[ VOUTE ]  508  
clefs des arcs ogives atteignent un niveau d superieur au niveau des 
clefs des arcs-doubleaux et des archivoltes; de sorte que ces ventes sont 
fortement hombees et construites en moellons tailles, comme il a ete dit 
ci-dessus. Ce melange du plein cintre et de l'arc en tiers-point pour les 
arcs-doubleaux et archivoltes ne se trouve nulle part ä Saint-Denis dans 
les constructions de Suger. A Saint-Denis, les branches d'arcs sont plus 
adroitement placees. On n'y voit point de ces culs-de-lampe qui parais- 
sent avoir cte un expedient a Sens, et que nous retrouvons aussi dans les 
voütes basses d'un autre monument de la Champagne, a Notre-Dame de 
Chalons-sur-Marne. Maintenant, si nous passons aux voütes hautes, faites 
quelques annces plus tard (d'autant que, comme nous l'avons dit, les 
travaux a Sens furent conduits avec lenteur), nous trouvons un systeme 
de voütes tres-interessant a etudier, en ce qu'il eclaircit plusieurs ques- 
tions touchant la construction de ces parties importantes de nos edifices 
de la fin du xne siecle. Ces voütes hautes sont sur plan carre avec arc- 
doubleau de recoupement; methode adoptee, sauf de rares exceptions, 
pour les nefs de la seconde moitie du xne siecle et du commencement du 
X111". A Sens, cette disposition des voütes hautes est parfaitement accusee 
par la forme et la dimension des piles. Les arcs ogives (arcs diagonaux) PM 
sont plein cintre? ; leur rabattement est en pm. L'arc-doubleau de recou- 
pement SM est rabattu en sm. Les arcs-doubleaux P0 sont rabattus 
en m. Pour les formerets (anciens), ils etaient plein cintre et sont rabattus 
en m. On observera que la courbe d'extrados de l'arc ogive (rabattue) 
vient rencontrer en v le formeret au niveau de l'extrados de sa clef 
(en projection verticale), de sorte que la ligne des clefs du remplissage 
triangulaire Mg (en projection horizontale) est donnee par la courbe d'ex- 
trados vm. Le demi-triangle Mglz est donc une section de coupole, et pour- 
rait etre construit suivant le mode propre a ce genre de voüte, dest-ä-dire 
par une suite de rangs de moellons concentriques. C'est la un point 
qu'il ne faut pas perdre de vue, car il indique clairement que, comme 
nous pretendons Yetablir, dans l'article ÜGIVE, la forme de la coupole 
preoccupait encore les architectes de la premiere periode dite gothique. 
Cependant les rangs de moellons de ces remplissages sont poses paralle- 
lcment a la ligne Mg des clefs, afin de reporter le poids de ces remplis- 
sages en entier sur les arcs-doubleaux et arcs ogives. Mais on pourra 
objecter que les formerets plein cintre n'existant plus et ayant ete rem- 
places a la fin du xnr siecle par d'autres en tiers-point et beaucoup plus 
eleves, nous n'etablissons notre trace que sur une hypothese. Voici donc 
(lig. 2h) la preuve de l'exactitude du trace precedent. En A, est le plan 
1 Voyez Gonsmucwron, Ocxvn, Trmvizu. 
2 Aujourd'hui le centre de ces arcs serait en I; mais il y a eu, nprbs le ddcinltrnge, 
un lciger abaissement de la clef, puis plus tard un faible ecartement des murs, qui a dü 
deformer quelque peu ces arcs, dont les centres devaient ätre poses sur la ligne su periem-p 
des tailloirs.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.