Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Tabernacle-Zodiaque]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1144985
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1145614
 M  [ TOMBEAU ] 
trou en faeon de petit are, et correspondant a une cavite faite aux depens 
du bloc 1.  
La figure '12 montre un de ces monuments en coupe  et le cou- 
vercle separe en B. Parfois, mais plus rarement, ces couvercles ne sont 
pas eurvilignes (Hg. 13). La rouelle gauloise, des imbrications ou des 
ornements dans le style gallo-romain les decorent. M. le colonel Morlet, 
qui a mis en lumiere ces decouvertes, consi- 
dere en effet, et avec raison, ces tombeaux 13 
comme posterieurs a la conquete des Gaules  
parles Romains; les objets, medailles et vases  
trouves autour d'eux, les inscriptions qui  
sont gravees sur leurs parois, ne peuvent  d 
laisser de doutes a cet egard.    552126 
a Les monuments funebres que reeelent '    yxfkkfij, 
K les sommets des Vosges, entre Saverne et "Üfffiffli; 
H Dabo, 'n'etaient pas repandus au hasard X  ' 
u sur ces hauts plateaux, dit en terminant Xf]  
H M. le colonel Morlet, mais reunis en de dit f"! 
s veritables cimetieres entoures de temples, '  
(r (Yautels et d'habitations; ils annoncent la 
u presence permanente d'une population nombreuse, ehargee de de- 
u fendre les grands camps fortifies dont nous voyons les traces. 
u Favorisees par la configuration du sol qui descend en pente douce 
u vers la Lorraine, tandis qu'il s'arrete brusquement a pic du cote de 
u YAlsace, ces positions ont du etre occupees et fortifiees des la plus haute 
a antiquite, pour arreter les invasions d'outre-Rhin. Bien avant les Ho- 
H mains, il y eut donc de sanglants combats sur cette barriere naturelle, 
(t ou chaque invasion kymrique, celtique et germanique, vit sklever de 
(1 nouveaux travaux de defense, au-dessus desquels Pepoque gallo-romaine 
H a laisse une derniere empreinte. 
f: C'est ainsi, sans doute, que les tombeaux decrits ci-dessus se trouvent 
(1 meles a des ruines d'une epoque plus ancienne, telles que ces grandes 
K murailles doubles du Gros-Limmersburg, ou je ne puis reconnaitre 
(f l'art romain. 
(K La monnaie de Titus trouvee au Kempel, ainsi que la bonne facture 
(f du vase decouvert au meme lieu, annoncent que ces necropoles exis- 
H taient des les premiers temps de l'arc ehretienne. 
ü Ces tombeaux n'ont rien de germanique; ils sont gaulois de Fepoque 
t1 romaine. Leur caractere speeial consiste dans une petite ouverture 
K qu'on voit toujours a leur base, et dans l'arc aigu qui termine genera- 
(t lement leur sommet. 
(t L'ouverture de la base est difficile a expliquer, a moins d'admettre 
1 Voyez Pintäressante Native de. M. 
bourg, 1863). 
le colonel de 
Blorlet sur ces monuments (Stras- 
IX.  6
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.