Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Tabernacle-Zodiaque]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1144985
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1150159
 1:95  [ VOUTE ] 
peu pros, parce que Parchitecteatrichc afin de degager, autant que faire 
se pouvait, les naissances de ces arcs sans charger trop incgalement les 
colonnes. Pour cela, il a donne un peu plus de saillie extcricurement 
uuxtailloirs des chapiteaux, et ceux-ci ne sont pas carres, mais leurs 
cotes normaux ä la courbe du chevet (voyez la figure 18, en A). Ce con- 
structeur a, de plus, double ces archivoltes du cote du collateral, afin 
de surhansser les voütes, et de faire que l'extrados de cet arc doublant 
cüt un rayon plus ctendu. De a en b, il existe un epais formerct dont le 
M 
H W ä 
rayon  vu Fecarteinent des piles engagees P, P  est beaucoup plus, 
grand que ne sont les rayons des archivoltes et arcs-doubleaux. Aussi 
l'architecte a-t-il place la naissance de ce formeret au-clessous de celle 
des autres arcs, ainsi que l'indique la coupe G faite sur l'axe 0A. Malgre 
l'abaissement de cette naissance, la clef du iformeret süäleve au-dessns 
de celle des archivoltes doublees, et la voüte presente une section ram- 
pante, qui du reste est favorable a l'introduction de la lumiere. Il s'agis- 
sait de bander les voütes qui n'ont point encore (Parcs ogives (diago- 
naux). Ces voütes etant construites en moellon pique, le constructeur 
a procede ainsi que l'indique la perspective (fig. 19). 1l a enchevetre les 
claveaux a la rencontre des berceaux formant aretes au moyen de coupes 
biaises faites sur le tas. 011 concoit que cette structure ne pouvait etre 
tres-solide, et que ces aretes ne se soutenaient que parce que les angles 
        
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.