Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Tabernacle-Zodiaque]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1144985
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1150045
VOUTE 
1181: 
raisonne, a trouver une solution satisfaisante; or, tous ceux qui ont pra- 
tique cet art et qui ne se contentent pas d'il peu pres, qui veulent trouver 
la solution vraie, savent combien ces recherches entrainent a modifier 
certaines formes qui paraissent consacrees par le temps. Et c'est prceise- 
ment dans la maniere de resoudre ces diflicultes a dater des premieres 
annees du X112 siecle, que l'on reconnait la puissance de cet enseigne- 
ment logique puise en Orient par nos maitres francais de cette epoque. 
D'abord ces maitres raisonnent ainsi : puisqu'il y a deux ares-doubleaux 
et deux arehivoltes naissant au meme niveau, et qu'entre ces arcs-dou- 
bleaux et ces archivoltes il faut (sur leur extrados) bander des voütes 
(Yarete, il est de toute necessite que la pile donne exactement la section 
des claveaux de ces ares, qu'ils trouvent sur elle leur place, par 00H56- 
quent la section carree ne peut convenir pour la pile ; alors ils trilüentla 
pile H (voyez figure 9). Ainsi les arcs-doubleaux trouveront leur assiette 
en d, les archivoltes en b, et les aretes des ventes naitront dans les angles 
rentrants e qui sont les points de rencontre des extrados de ces arcs. 
Mais bientet, quand les monuments voütes prennent plus d'ampleur, 
ces architectes reconnaissent que les arehivoltes qui portent les murs
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.