Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Tabernacle-Zodiaque]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1144985
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1149890
  1169  [ VOUTE 1 
espacees paralleles aux plans des voütes servaient a tracer etä maintenir 
Farete, faite en meme temps que l'enduit. S'il s'agissait d'une coupole, 
ou les nerfs de brique formaient comme des cotes-engagees dans la 
portion de sphere, ainsi qu'on peut le voir a la voüte du temple dit, 
de Minerva Medica, a Rome, ou ces nerfs composaient une suite d'arcs 
en facon d'imbrication, comme dans la voute de la petite salle ronde 
des thermes de Diocletien. 
Cette structure des voütes presentait donc les avantages suivants: 
10 economie de cintres; 20 rapidite d'execution, sans avoir a craindre 
cependant les accidents qui resultent d'une interruption momentanec 
dans le travail; 3" facilite d'employer des ouvriers de qualites diffe- 
rentes; car, pour remplir les cellules de blocage, il n'etait besoin que 
de manoeuvres ; Li" possibilite de decintrer immediatement apres le rem- 
plissage des cellules, et meme avant ce remplissage, si l'on "tenait a rem_ 
ployer les cintres ailleurs, puisque la eroüte composee de briques a plat 
suffisait et au dela pour recevoir ces remplissages des cellules ; 5" clasti- 
cite pendant la durec du travail, ce qui permettait (Yevitcr les ruptures 
qui se manifestent dans une construction absolument homogene et qu'il 
faut un Gel-min temps pour completer ; 6" apres le remplissage des reins, 
concretion parfaite. Dans la construction des tres-grandes voütes, qui, 
par leur däveloppcment meme, ne peuvent etre fermees en un court 
espace de temps, il se manifeste souvent des ruptures pendant le travail 
des ouvriers ou immediatemcnt apres leur fermeture. Ces accidents se 
produisirent pendant la construction de la coupole de Sainte-Sophie de 
Constantinople, d'une maniere tellement grave, qu'il fallut recommen- 
cer Yoperation; mais lGS ROIIIHiHS dGS bas temps ne savaient plus batir 
comme leurs devanciers. Apres la construction de la coupole de Saint- 
Pierre de Rome, des dechirures se manifesterent. il est aise de concevoir 
comment des surfaces courbes de cette etendue, margonnees peu a peu, 
presentent, apres Fachevement du travail, des parties parfaitement seches 
et prises, d'autres encore molles, pour ainsi dire, ou tout au moins lege- 
rement compressibles. C'est il cette inegalite dans la prise des mortiers. 
et par suite dans la compressibilite de ces surfaces, qu'il faut attribuer 
les desordres que l'on signale dans les grandes routes de maconnerie 
elevees depuis les belles epoques de l'empire. Mais si, au lieu d'elever 
ces voütes par assises, par zones, comme on le fait encore de nos jours, 
on maconne rapidement une ossature bien entendue suivant la forme 
meme de la voüte et les proprietes de sa courbure, ce qui est facile, on 
peut prendre tout le temps necessaire pour remplir les intervalles laisses 
entre cette ossature; car celle-ci etablie, la voüte est faite, elle prend 
son equilibre, subit ses tassements sans etre genee, sans se dechirer. 
Cette methode devait conduire tout naturellement les constructeurs 
romains a adopter les caissons pour leurs voutes, et surtout pour les 
voütes spheriques. Voici pourquoi. Pour faire une voüte spherique, il 
est necessaire d'etablir des cintres rayonnants divisant la demi-spheru
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.