Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Tabernacle-Zodiaque]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1144985
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1149753
 l155  [ VITRAIL ] 
des voütes que l'on renonce aux grisailles incolores. Les derniers pan- 
neaux que nous venons de donner, et qui appartiennent a la cathedrale 
de Troyes, occupent des fenetres etroites, sans meneaux; mais quand il 
s'agit de garnir de larges baies a meneaux, comme celles qui s'ouvrent 
sur nos vaisseaux a dater du milieu du X1118 siecle, les peintres verriers 
renoncent a la grisaille incolore, ils la zebrent de filets rouges ou bleus, 
ils y sement des rosaces et l'entourent de bordures colorees. Parmi ces 
grisailles on peut considerer comme etaiit des plus anciennes celles qui 
garnissent les fenetres a meiieaux de la chapelle absidale de Peglise 
abbatiale de Saint-Germer. La construction de cette chapelle suit de 
peu celle de la sainte Chapelle du Palais a Paris, ciest-a-dire qu'elle 
remonte au commencement de la seconde moitie du xiiie siecle. Bätie 
d'un jet, ses vitraux _en grisaille datent de Fepoque de sa construction, 
et deja ils montrent des bordures, quelques filets et des semis de rosaces 
colores, Dans l'exemple (fig. 113), la bordure est composee de feuilles 
jaune safran sur fond bleu avec filet interieur rouge. Les quatrelobes R 
sont egalenient rouges. Dans l'exemple (fig. lib), la bordure se compose 
de fleurs de lis jaunes sur fond rouge sans filet interieur colore, et les 
rosaces sont formees d'un carre vert entoure de quatre demi-cercles 
rouges l_ On remarquera que deja dans ces grisailles les filets blancs ne 
80H11 plus cernes par un plomb que d'un seul cote, l'autre cote etant 
peint. (Yetait une simplification sur le procede du commencement du 
X1110 siecle, mais l'effet general perd liampleur et la fermete de ces pre- 
mieres grisailles. Les fonds sont toujours un treillis tres-fiii fait au pin- 
081111. Cependant, a la fin du XIIIE siecle, les filets de couleur deviennent 
plus nombreux, les rosaces plus importantes; les treillis des fonds sont 
remplaces par un tgn uni assez inegal, sorte de glacis qui a Finconve- 
nient de colorer ces fonds en bistre, ce qui Ote de la finesse aux grisailles. 
Parmi les plus belles grisailles de cette epoque, ou du commencement 
du XIVe siecle, il faut citer celles de la catliedrale de Narbonne. Voici 
(fig. [15 et A6) deux de ces panneaux varies. Dans le premier, la bordure 
est Cümposäe de carres jaunes peints, J, entre lesquels sont places un 
Verre bleu et un verre rouge, B, R. Pour le corps de la grisaille, les filets 
rectilignes sont bleus, les filets courbes rouges, les rosaces ont le coeur 
jaune, le tmobe Circulaire rouge et le trilobe angulaire vert, ou le con- 
traire. Sur les verres blancs, Fornenient peint laisse entre lui et les filets 
de couleur une marge depourvue de grisaille, qui fait ressortir tres-habi; 
lumen; les tons muge et bleu des entrelacs. Le trace de cette verriere 
est a mentionner. La largeur du panneau AX entre les bordures a ete 
divisäe en Six parties. De chacun des points diviseurs ont ete tirees des 
lignes a A5"; les centres des courbes, les filets courbes aussi bien que les 
filets rectilignes, se trouvent sur ce quadrille diagonal. Ainsi les centres 
1 Nos figures sont au quart de Fcxdcution, Ces dessins nous ont du? fourni; 
M. Boeswilwald, qui a dirigd la restauration de la sainte Chapelle de Snint-Gcrmer 
Pilf
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.