Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Tabernacle-Zodiaque]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1144985
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1149710
 1154  [ VITRAIL 1 
elles et le tableau de la baie un iilet blanc. Nous avons vu qu'a gem, 
epoque, les verriers employaient souvent les grisailles avec les figures 
colorees sur fond de couleur ; mais, avant le XVIe siecle, nous ne connais- 
SOUS en France aucun exemple de figures peintes en grisaille sur verres 
blancs. Les artistes du xxve siecle avaient cependant employe la peinture 
opaque en carnaieu pour les figures, dans certains cas; il parait donc 
surprenant qu'ils n'aient pas eu ltidee de lefaire pour la peinture trans- 
lucide, on que, s'ils l'ont l'ait, il ne nous en reste pas de fragments, En 
observant attentivement les effets de la peinture translucide en grisaille, 
on se rend cependant 00H??? des TÜÜSOHS qui ont du empecher ces 
artistes d'appliquer ce procede auxdigures. Si clairement composee que 
soit une verriere d'ornements en grisaille, si vigoureux que soit le dessin, 
si bien accuses que soient les fonds, il resulte toujours de ces COIIIPOÜ- 
tiens un elfet miroitant a Yceil, _qui rappellePaspect d'une etoffe damas- 
see, (fest-a-dire un ensemble vibrant dont il est difficile, ä moins d'une 
attention fatigante, de demeler la trame. La condition essentielle de 
toute grisaille incolore, c'est qu'il ne reste sur aucun point une sur- 
face de verre qui rie soit recouverte par le travail du pinceau 11 faut
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.