Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Tabernacle-Zodiaque]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1144985
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1149494
 1129  L Y1T11A11. ] 
du verrier penche vers Petude plus attentive de la nature, en Bour- 
gogne, par exemple, on retrouve encore, au milieu du X1118 siecle, des 
traces de ce dessin et de ce modale greco-byzantin. Les vitraux de Notre- 
Dame de Dijon, ceux de Notre-Dame de Semur, qui datent de 12110 51 
1250, qui, par consequent, sont contemporains de ceux de la sainte 
Chapelle de Paris, ont un caractere arehaique perdu dejä dans les 
23 
    
 m1, j-    
"X , yak    
l; 'x u!)   
(W  x!  
 w 1,   
J. w   pfä 
 x  
   
  51 
j  XWXÜ f "f 
V, f  WQXXY. 35  
  t  
f f un"!   
N 1  
1 k 
w    
provinces francaises. Ce saint Pierre (fig. 28) tire dtun vitrail de la cha- 
pelle de la Vierge de Notre-Dame de Semur (Cote-dUr) nous fournit 
un exemple de la continuation peu alteree des procedes de dessin du 
xne siecle. D'ailleurs ces vitraux sont executes avec un soin minutieux. 
Les artistes redoutent les grandes surfaces des lumieres; ils multiplient 
le travail des plis des draperies, les traits, pour attenuer l'effet de la colo- 
ration translucide; il en resulte une harmonie un peu sourde, mais 
d'une valeur soutenue. Les verres choisis par cette ecole sont particulie- 
rement beaux et epais, d'une coloration veloutee. Malheureusement il 
ne reste pas un grand nombre de ces vitraux bourguignons du X111" 
siecle, car les verrieres de 1a cathcdrale d'Auxcrre n'appartiennent pas 
franchement a cette ecole, et se rapprochent plutot de la facture cham-
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.