Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Tabernacle-Zodiaque]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1144985
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1149403
f vmmix. 1  A20  
traduit par l'apparence B. Le verre employe est un pourpre clair bistre. 
Ce ton, dont le rayonnement est faible, produit, avec les ombres opaques 
qui y sont. apposees, un effet singulier que nous laissons a expliquer aux 
savants competents. Ces ombres, a distance, se fondent en gagnant sur 
les clairs minces et en perdant dans le voisinage des clairs larges. On 
peut se rendre compte de ce fait en decalquant la tete '22 bis sur l'ori- 
ginal, et en reportant ce decalque, ainsi que M. Gercnte a bien voulu le 
faire pour faciliter cette ctucle, sur un verre de la nuance indiquee 
ci-dessus; on apposera ce fragment contre une vitre, en ayant soin qu'il 
se dctaehe sur la partie moyenne du ciel. A La ou 5 metres de distance, 
deja les plombs ont disparu et se sont fondus avec les ombres; les ombres 
du cote de fuite du masque ont influe sur la demi-teinte, la bouche est 
deja modifiee. A 10 metres de distance, l'apparence est exactement celle 
que donne l'image B. Ainsi le plomb qui dessine l'os maxillaire, compris 
entre les deux grands clairs de la joue et du cou, est reduit a une demi- 
teinte legere, tandis qu'il prend une grande largeur sous le menton, la 
ou les clairs voisins ont peu d'etendue. De meme le plomb qui separe les 
cheveux du front gagne sur celui-ci et se change en une ombre portee, 
ce clair du front etant etroit. Une partie du clair des paupicres se fond 
dans l'ombre des sourcils, de memc que Yextremite claire fuyante de la 
levre inferieure, tout entouree d'ombres, se fond entierement dans cette 
ombre. Les demi-teintes aident a produire ces illusions, car si on les fait 
disparaitre et qu'on se borne aux ombres opaques, l'effet n'est plus le 
meme; tous les clairs rongent les ombres, qui se reduisent simplement 
ffepaisscur et ne se fondent plus. Il faut neeessairement que dans le 
voisinage de l'ombre, le verre soit moins translucide, par l'apposition 
d'une demi-teinte, afin que la lumiere rayonne avec moins de viva- 
oite, ou que son rayonnement eelaircisse les ombres sans leur rien faire 
perdre en largeur. Nous ne savons si les etudes recemment faites sur la 
lumiere peuvent donner sur ces phenomenes des explications scienti- 
fiques, mais les experiences sont pour nous des demonstrations aux- 
quelles chacun peut recourir. ll est certain que ces artistes tant defrlaignes 
avaient acquis une longue pratique de ces proprietes lumineuses des 
verres colores, et que sous ce rapport, comme sous quelques autres, ils 
pourraient en remontrer a ceux qui, aujourd'hui, semblent faire si peu 
de cas de leurs (euvres. Voila en quoi consiste ces secrets perdus de la 
peinture sur verre; perdus, parce qu'on ne prend pas la peine d'ana- 
lyser les moyens et procedes employes par les anciens maitres. 
C'est surtout dans les peintures_sur verre representant des person- 
nages d'une grande dimension, qu'apparait d'une maniere evidente 
la science d'observation des peintres verriers. Il ne 110118 Peste pas, 
malheureusement, de figures du X110 sieele a une echelle au-dessus de la 
taille humaine; mais du X1112 siecle, on en possede un grand nombre 
dans les verrieres de Bourges, de Ghartres, d'Auxerre, de Reims, et ces 
figures sont traitees avec cette, connaissance approfondie des effets de
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.