Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Tabernacle-Zodiaque]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1144985
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1149370
M7 
VITRAIL 
tisme, "sans" abandonner completernent les moyens dexecution si parfaits 
employes pendant la premiere moitie de ce sieele. Dans cette image, 
comme dans celle du saint Paul, l'artiste cherche l'expression person- 
nelle, il s'affranchit (surtout dans la derniere, figure 19 bis) des types 
consacres par les Byzantins. Cependant, entre cette image et celle que 
nous donnons (Hg.  qui est ealquee sur la tete du Jaeob du panneau 
äigure 17, il y a toute une revolution dans l'art. lei l'expression atteint 
21  
X  A1"  
 1'   X 
(1 f N 
 11', "f ' iX   IN 
Wo (Q    
N v! yffalifff Ä J 
   x ä WwwA 
 a 32' mÄLD F] 
Yexageration. Ce dessin est eviderriment eoneu de maniere a produire 
l'effet cherche en raison de la distance et de la lumiere translucide 1. 
Ce trait hardi, puissant, etrangement vrai dans son exageration, n'a plus 
rien de l'art byzantin, et rappellerait bien plutet certaines peintures 
de vases grecs de la haute antiquite. C'est 1a le moment de Fapegee de 
la peinture sur verre, le point de contact entre les derniers vestiges des 
arts inspires par les Byzantins, et les tendances vers le naturalisme. 
Deja (Hg. 21) cette tete ealquee sur un vitrail de la sainte Chapelle de 
Paris (12110 environ) indique l'abandon du vrai style decoratif, et celle-ci 
(fig. 22), provenant du vitrail de la legende de saint Thomas de la eathe- 
drale de Tours (1250 environfl, incline visiblement vers le dramatique, 
Il est evident que pendant cette periode comprise entre 1190 et 1250, 
l. Ces calques nous ont (116 fournis par M. 
2 Ce dernier tracfi est moitie cfexdcution. 
Goifetier.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.