Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Tabernacle-Zodiaque]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1144985
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1149205
{ vmmu. ]  A00  
etaient reduits aux nuances du bleu, a certains verts et au blanc. Ils 
adopterent donc, sauf de tres-rares exceptions, pour les sujets legendaires, 
les fonds bleus, qui permettaient l'emploi de tous les tons composes, et 
meme du jaune et du rouge, quand on les posait avec adresse..Pour la 
tapisserie sur laquelle brochaient les sujets, il fallait donc trouver une 
coloration relativement neutre, qui laissat briller les medaillons. Vou- 
lant atteindre cet elfet, la coloration ne pouvait que chercher une tona- 
lite relativement sourde, mais en meme temps veloutee, pleine. Le rouge 
et le bleu ctaient les couleurs qui devaient remplir le mieux cet objet 
par leur melange, mais enevitant les tons violaees, lesquels detruisent 
toute harmonie. Voici donc quelques-uns .de ces fonds du commen- 
cement du xuie siecle, choisis parmi" ceux qui sont les mieux reussis 
(fig. 10) 1. Le premier, A, presente une alternance egale de verres rou- 
ges et bleus, (fest-a-dire que les carres r sont rouges et les carres l: bleus. 
Le verrier a laisse en contact les rouges purs et les bleus purs, separes. 
seulement par les plombs; il a obtenu ainsi un rayonnement du bleu 
sur le rouge et un ton violace, mais il a peint au milieu de chacun des 
carres un ornement ecran dont les noirs sont assez puissants pour arre- 
ter le rayonnement, de sorte que les touches rouges vues a Yinterieur 
des ecrans restent tries-franchement rouges et que le rayonnement du 
bleu est diminue. A distance, la teinte violacee des bords des carres est 
rendue neutre, sourde, par Peelat vif des verres rouges reduits au moyen 
des peintures eerans, et par la fraicheur des tons bleus egalement reduits. 
Ainsi, l'effet general est celui-ci : ton neutre, pourpre, tenant du bleu 
et du rouge, sur lequel etincellent des touches rouges et bleues tres- 
pures. Comme ce ton neutre pourpre n'est que le produit des deux cou- 
leurs juxtaposees dont on retrouve l'eclat pur sur quelques points, il en 
re-sulte un ton general harmonieux et veloute (quoique un peu sombre) 
d'un bon effet. Le second exemple, B, presente des carres bleus separes 
par des bandes rouges. Les rouges sont laisses purs, tandis que les carres 
bleus sont couverts d'une grisaille ecran qui attenue beaucoup leur 
rayonnement. Grace a cette peinture, le bleu prend lui-meme un ton 
sourd, et ce sont les bandes rouges seules quiconservent un eclatquelque 
peu pourpre sur les bords par le voisinage des liseres bleus laisses le long 
des plombs. La bordure du premier exemple, A, est composee de fleurs 
bleues au sommet, et blanches ou jaunes alternees, pour la partie infe- 
rieure, se detachant sur un fond rouge. On observera que le rouge est 
pur; que le bleu, le blanc ou le jaune sont couverts d'ornements. Les 
filets a sont blancs, et les iilets b bleus. La bordure du second exemple 
presente des losanges blanches et jaunes alternees, separees par des dis- 
ques bleus sur fond rouge; les filets sont de meme qu'au-dessus. Le 
rouge, dans ces bordures, par la presence du blanc et du jaune, est com- 
' Des vitraux 
(C6te-d'0r). 
lägenxdaires 
de la chapelle: ahsidahz de Vsiglise 
Notre-Dame de Semur
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.