Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Tabernacle-Zodiaque]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1144985
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1149045
VITRAIL 
38h 
l'artiste. En effet, le genie d'un maitre ne peut modifier les lois de la 
lumiere, de la perspective et de l'optique. Nous savons bien qu'un assez 
grand nombre d'artistes de notre temps sont doues d'un sentiment trop 
fougueux ou independant pour se soumettre a d'autres lois que celles 
dictees par leur fantaisie ; mais nous savons avec non moins de certitude 
que la lumiere, l'optique, la perspective, n'ont pas encore modifie les 
lois qui les regissent pour complaire a ces esprits insoumis. Sila lumierc, 
l'optique et la perspective sont des conditions physiques d'un autre age, 
si elles ont regne dans des temps de barbarie, elles regnent encore a 
l'heure qu'il est, et ne paraissent pas encore disposees a abdiquer, ni 
meme a vieillir. Or, les artistes qui ont compose les verrieres des XIIe et 
X111" siecles manifestaient au contraire leur soumission absolue a ces 
lois, ils s'en aidaient avec autant d'intelligence que de modestie. Cette 
soumission nous donne un enseignement dont nous ne profitons guere, 
mais qui, pour cela, n'en est pas moins bon et vaut la peine d'etre 
examine. 
Personne n'ignore les tentatives faites depuis une trentaine dütnnees 
pour rendre a la peinture sur verre un eelat nouveau. Nos verriers les 
plus habiles ont fait parfois d'excellents pastiches; ils ont complote d'an- 
ciennes verrieres avec une perfection d'imitation telle, qu'on ne saurait 
distinguer les restaurations des parties anciennes. Ils ont donc ainsi 
pris ample connaissance des procedes, non-seulement de fabrication 
materielle, mais d'art, appliques a ces sortes de peintures 1. Ils ont pu 
reconnaitre les qualites remarquables des anciens vitraux comme effet 
decoratif et harmonie, et la perfection, difficile a atteindre, de certains 
procedes d'execution, Yhabilete materielle des ouvriers, et apprecier le 
style des maitres, si bien approprie a l'objet. Cet art du verrier n'est donc 
pas un mystere, un secret perdu. 
Ce qui a ete oublie pendant plusieurs siecles, ce sont les seuls et vrais 
moyens qui conviennent a la peinture sur verre, moyens indiques par 
l'observation des effets de la lumiere et de l'optique; moyens parfaite- 
ment connus et appliques par les verriers des xne et xme siecles, negli- 
ges a dater du xve, et dedaignes depuis, en depit, comme nous l'avons 
dit, de ces lois immuables imposees par la lumiere et l'optique. Vouloir 
reproduire ce qu'on appelle un tableau, dest-a-dire une peinture dans 
laquelle on cherche a rendre les effets de la perspective lineaire et de la 
perspective aerienne, de la lumiere et des ombres avec toutes leurs 
transitions, sur un panneau de couleurs translucides, est une entreprise 
aussi temeraire que de pretendre rendre les effets des voix humaines 
avec des instrumentsa cordes. Autre procede, autres conditions, autre 
1 On peut citer, entre ces fac-simile, comme remarquables : les panneaux des restau- 
rations de la sainte Chapelle, dus ä MM. Lusson et Steinhcil; ceux des fenätres, du 
xu" siecle, de l'abbaye de Saint-Denis, dus ä M. A. Gärente; des restaurations des vitraux 
de Bourges et du Mans faites par M. Colfetier.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.