Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Tabernacle-Zodiaque]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1144985
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1149018
 381  [ VITRAIL ] 
vent, au milieu de belles (Buvres, des nägiigences ou des oublis de ces 
principes. 
Les verres employes par les artistes du xne siecle peuvent ätre classes 
ainsi : 
BLEUS 1..    
l" Bleu limpide, lägbrement turquoise. 
20 Bleu saphir, mais vcrdissant. 
30 Bleu indigo, intense. 
A" Bleu azurä, träs-clair, gris de lin. 
JAUNES. 
Rouans. 
la 
a 
Jaune-paille, fumeux. 
Jaune safran ou or bisträ. 
Rouge non doublä, orange? träs-doux et ägal de ton. 
Rouge intense, jaspä. 
Roux clair, fumeux. 
10 Vert jaune, limpide. 
2" Vert-emcraude. Ce ton, i: la main, parait 6e rapproche l 
   f lit 
gris que du vert; 1l prend son äclat ä distance, et suitiilft i" 
Opposition des tons bleus et rouges. p r 
3" Vert-bouteille. A la main ce ve t "t f    
comme le präcädent. : r Para! mm, Il prend sa qllaliiä 
i" Pourpre clair, chaud. 
2" Pourpre limpide, azure. 
3" Pourpre sombre, vineux. 
Il" Pourpre tries-clair, fumeux, pour les chairs 
l" Mordore, couleur vin d'Espagne_ 
20 Vert sombre, chaud, 
1" Blanc jaunätre, fumeux. 
20 Blanc gris, glauque. 
3" Blanc nacre.  
VERTS"     
POURPRES.   ä 
TONS RARES"? 
BLANCS.  u; 
Toutes les operations chimiques des verriers du moyen age etant em- 
piriqucs, le compte des imprevus, des varietes, etait long. Theophile 
laisse assez comprendre que le hasard seul donnait certains tons, dont 
l'artiste savait profiter. La palette du verrier etait ainsi tres-etendue, et il 
ne faudrait pas prendre la classification que nous donnons ici comme ab- 
solue. Nous n'avons fait qu'indiquer les valeurs; mais comme tonalite, 
ces valeurs presentent des varietes nombreuses. Le talent des verriers 
consistait surtout a ne jamais juxtaposer deux valeurs egales et a pro- 
liter avec un sentiment reel de coloriste des varietes tonales. 
Nous l'avons dit dejä, tous ces tons, sauf le rouge, sont repartis dans la 
masse du verre, et non doubles, ainsi qu'on les fabriqua plus tard. 
1 Les verres bleus du me siecic possedent une qualite particuliere et qui les fait re- 
connaitre entre tous ceux des autres äpoques : c'est qu'ils paraissent bleus ä la lumiere 
de la lampe, tandis que ceux des äpoques posterieures passent au gris laqueux, au vert 
ou au violet. Cette observation nous a aie suggeree par des peintres verriers, habiles 
praticiens, et Fexperience nous l'a conlirmee.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.