Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Tabernacle-Zodiaque]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1144985
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1145490
 29 4 [ TOMBEAU I 
dans une niche elevee au-dessus du sol, sur des Colonnettcs. Une arca- 
ture formant claire-voie defend le sarcophage. La iigure 3 presente 10 
plan de ce tombeau, et la figure l; son elevation et sa coupe. Les colon- 
nettes sont de marbre, ainsi que le sarcophage, les arcatures en pierre, 
et le reste de la construction en brique. Ce tombeau etait entierement 
peint. On ne sait pour quel personnage il fut eleve, mais il est bien 
certain qu'ici le corps etait depose dans le sarcophage meme, place sur 
cinq colonuettes au-dessus du soubassement, conformement üPusage 
admis encore au X116 siecle dans les provinces meridionales, et qui semble 
(leriver de traditions fort anciennes, etrangeres a Pantiquite chretiennc 
gallo-romaine. Un sieele plus tard, cet usage d'enfermer les corps dans 
des sarcophages juches sur des colonnettes etait, comme nous l'avons 
dit plus haut, entierement abandonne dans les provinces septentrionales, 
et tres-rarement pratique meme dans celles du Midi. Les corps etaient 
enterres. Cependant la tradition influe sur la forme apparente des tom- 
beaux. On voit encore dans le cloitre de Yeglise de SaintiSalvy (d'Alby) 
un tombeau datant de la seconde moitie du X1118 sieclc, qui presente 
une disposition analogue Z1 celle du monument des Chartreux de 
Toulouse donne ci-dessus. A Saint-Salvy, 1a claire-voie ne preservait 
point le sarcophage, mais bien le massif eleve sur la fosse et formant 
S0Ubassement. "Voici (fig. 5) le plan du tombeau du cloitro de Saint- 
Salvy, et (Hg. 6) son elevation. La niche sous laquelle est place le sarco- 
phage est divisee par une pilette contre laquelle est aclossee une statue 1. 
Deux petites voütes dülreto couvrent cet enfoncement de 0'",97 de pro- 
fOHdeur. Au-dessus de Farcature sont placees trois statues : la Vierge, 
et deux figures agenouillees, un homme et une femme, qui ne peuvent 
etre que les personnages pour lesquels le tombeau a eus fait. (les trois 
Statues sont abritees sous une triple gircature couronncie par un gäble 
tPes-obtus. On retrouve encore les traces des peintures qui rccouvraicnl; 
patron du 
est celle de saint Paul, 
Cette statue, mutiläe, 
lC-funt probablement.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.