Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Tabernacle-Zodiaque]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1144985
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1148939
 373  [ VITRAIL l] 
ä Notre-Dame de Paris. A la cathedrale de Strasbourg, les Vierges sages 
et folles sont sculptees, non pas en bas-reliefs sur des jambages, mais 
occupent des ebrasements. Ce sont de charmantes statues 1 qui datent du 
commencement du XIVe siecle. 
Ces statues des Vierges sages et des Vierges folles sont particuliere- 
mentinteressantes 51 etudier, parce qu'elles reproduisent minutieuse- 
ment l'habit des femmes du temps oü elles ont ete sculptees, car il ne 
faudrait pas croire que toutes les statues du moyen age reproduisent les 
vetements de Ycpoque ou elles ont ete faites. Si quelques personnages 
legendaires, quelques saints du diocese, des eveques, des religieux et 
des donateurs sont revetus de l'habit qu'on portait au moment ou ils 
ont ete sculptes, la Vierge, les apotres, les personnages de FAncien Tes- 
tament, ceux dont il est fait mention dans le Nouveau, sont vetus däipres 
une tradition dont l'origine se trouve dans les premiers monuments chre- 
tiens et chez les artistes byzantins. 
VITRAIL, s. m. (verriäre, verrine). Nous ne sommes plus au temps ou de 
graves personnages pretendaient que le verre etait inconnu aux Grecs et 
aux Romains, 1m15 les musäes de l'Europe, aujourdihui, possedent des 
Objets de verre qui remontent ä une haute antiquite, et qui, par la per- 
fection de la fabrication, ne le cedent en rien a ce que Byzance et Venise 
ont vendu a toute l'Europe pendent 16 moyen äge. 
Les Asiatiques et les Egyptiens obtenaient des pates de verre colorees 
de diverses couleurs, et les tombes gauloises nous rendent des objets de 
cuivre ou d'or Sel-tissant de petits morceaux de verres colores, des brace- 
lets, des bulles et des grains de collier de pates vitrifiees. 
Les Romains employaient le verre pour garnir les fenetres de leurs ha- 
bitations. Garnissaient-ils des chassis de croisee de verres colores? Nous 
savons qu'ils employaient des matieres naturelles translucides, des alba- 
tres, des tales, des gypses, qui tamisaient, dans les interieurs des appar- 
tements ou des monuments,une lumiere nuancee ; mais jusquüä present 
il nia point ete decouvert de panneaux de vitrages antiques composes de 
verres de diverses couleurs. 
Il faut dire que, dans les monuments des Romains et de la Grece an- 
tique, les fenetres etaient petites et rares. Dans les grands edifices, comme 
les thermes, parexemple, la lumiere du jour etait habituellement tamisee 
par des claires-voies de metal ou de marbre sansinterposition de verres. 
Uimmensite de ces vaisseaux, l'orientation bien choisie, permettaient 
l'emploi de ce procäde sans qu'on eüt a souffrir de l'action de l'air exte- 
rieur; d'autant que ces baies etaient percees a une grande hauteur, et 
qu'elles nüniluaient sur l'air ambiant des parties inferieures que comme 
moyen de ventilation. Outre que les Romains, aussi bien que les Grecs, 
etaient habitues ä vivre dehors, le climat de la Greee et de la partie 
Porte de gauche de la fagade occidentale (voyez, ä l'article SCULPTURE, 
la figure 25).
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.