Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Tabernacle-Zodiaque]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1144985
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1148806
[ VERTUS ]  360  
de femmes, parce qu'elles nourrissent et caressent l'homme f; mais en- 
core les artistes du moyen äge leur donnaient-ils un caractere energique 
et militant. Dans les vitraux de la grande rose occidentale de Notre- 
Dame de Paris, les Vertus sont armees de lances et combattent les Vices, 
representes par des personnages historiques parfois. Sardanapale repre- 
sente la Folie; Tarquin, la Dissolution; Neron, Ylniquite; Judas, le 
Desespoir; Mahomet, Flmpiete, etc. 
C'est a la cathedrale de Ghartres que les artistes du X1112 siecle ont donne 
aux representations des Vertus et aux qualites divines le plus complet 
developpement. La 2, les Vertus sont opposees aux Vices sur le portail 
du sud; sur les voussures du portail du nord sont representees les Beati- 
tudes, forces eelestes qu'on peut considerer comme des Vertus. Chacun 
des trois rangs composant ces voussures contient quatorze figures. La 
premiere, sur le rang exterieur commencant par le voussoir de droite, a 
perdu son titre ; son bouclier est charge de roses. Didron3 la considere 
comme personnifiant la Memoire. La deuxieme (fig. 3) represente la Li- 
berte (Libertas) : son ecu est charge de trois couronnes; elle tenait une 
lance dans sa main droite. La troisieme est l'Honneur (Honor); son ecu 
est charge de mitres. La quatrieme, qui a perdu son titre, est, d'apres 
a Noire esloil et descoloree, 
a Fade en tout, et fu afubläe 
c D'une robe de vert esreuse; 
u A voir fu pou deliteuse : 
a D'une vielle pane ferree 
a De nlenu vair enlrepelec. 
a Tenues levrcs et bouche auquaise 
1- Ol; je ne sai s'cl fu pnsnaise; 
a Ou nez ut cslroiles nurrines 
u Qu'ele et gresle et lonc et verrines; 
a Les vaines parmi son visage 
u Qu'ele et traites ä grant outrage, 
a Le col ol lonc, nervu et gresle, 
w Noirs clleveus dont l'un l'autre mesle; 
u Si o! gmnz mains et longue brache 
u Dont el hem fort cels qu'en: embruclle. 
u Gorone ol d'or trop merveilleuse, 
a lllninte pierre l o! precieuse; 
.1 Ele o: noirs iex, feus et poingnanz. 
n A regarder mult resoingnanz. 
1 Quanl je 1'oi grant pose esgardäe  
n Et sa contenance avisäe, 
 a Je enquis ma dame Larguece 
a Qui esteit cale däablesse. 
a B1 me disl esloil AVANCE, 
c Qui perlst chascun par son visce. n 
 (Additions aux Podsies de Ruzebeuf, ädilion des tEuvres de Rutebeuf, 
par A. Jubinal, 4839.) 
1 a Virtutes vero in mulieris speeie depinguntur, quia muleent et nutrlunt. n (Ratio- 
nale divin. offa, lib. I, cap. m.) 
2 Voussure de gauche du porche nord. 
3 Voyez Finteressant article de Didron sur les Vertus de Nütre-Dame de Chartres 
(Annales archrfologiques", t. VI, p. 35); voyez aussi la HOÜCB illtifllläe 2 Les Siatues du 
porche septentrional de Chartrcs, par Mad. F. dhäyzac- 
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.