Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Tabernacle-Zodiaque]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1144985
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1148776
 357   [ vnrrrcs ] 
forces possedant une apparence sensible des emanations divines. Il faut 
observer d'ailleurs que si les vertus sont personniiiees, les vices ne le 
sont qdexceptionnellement. Les vices, en opposition avec les vertus, 
sont representes par un fait, non par un personnage ; du moins est-ce le 
cas le plus habituel. Avant Yecole laique de la fin dupxne siecle, les 
vertus comme les vices sont figures par des faits tires des Ecritures. Dans 
la representation des vices, le diable intervient toujours; c'est lui qui 
conseille et preside a Fexecution de l'acte mauvais, tandis que FEsprit 
du mal n'intervient plus dans la representation du vice oppose a la vertu, 
a dater de la lin du X119 siecle. Ainsi, sur les ebrasements de la porte cen- 
trale de Notre-Dame de Paris, sont seulptees dans des medaillons douze 
Vertus, representees par douze femmes drapees portant certains attributs; 
les Vices, en opposition, sculptes au-dessous de ces medaillons, sont 
figures par des scenes. Exemples: La Foi, la premiere placee a la droite 
du Christ, porte un ecu rempli par une croix. Au-dessous, un homme 
est agenouille devant une idole. Le Courage, 1a premiere Vertu a la gau- 
che du Christ, est velu d'une armure complete : cotte de mailles sur sa 
robe, heaume sur sa tete, bouclier sur lequel est un lion rampant, ä son 
bras gauche, epee nue dans sa main droite. Au-dessous, la Laehetä; 
c'est un homme qui fuit devant un lievre 3 il se retourne eifare et laisse 
tomber son epee 1. 
C'est seulement vers la fin du XII" siecle, ainsi que nous le disions, 
qu'apparaissent, sur nos monuments, ces representations des Vertus, et, 
parmi ces sculptures, on peut citer comme des plus anciennes celles qui 
1 Voici quelles sont les Vertus representces sur ces ebrasements, avec les actes vicieux 
en opposition.  Alu droite du Christ : 10 La Foi. Au-dessous, l'adoration d'une idole.  
2'" Ifflspärancc, femme drapee portant un etendard sur son ecu. Au-dessous, un homme 
se transperce avec son epee.  3" La Charite, tenant une brebis sur son giron (figure mu. 
tilee). Au-dessous, PAvarice, tenant une bourse et enfermant des sacs dans un coffre,  
[t0 La Justice : une salamandre couvre son äcu (symbole dujuste eprouve par Padversite). 
Au-dessous, Plnjustice (figure detrnite).  5" La Prudence : son ecu porte un serpent 
enroule autour d'un baton. Au-dessous, un homme errant, les vätelnenls dechires, tenant 
une torche de la main droite et de lu gauche un cornet : c'est la Folie.  60 L'Hu1nilite; 
sur l'eau, un aigle au vol abaisse. Au-dessous, l'Orgueil, rcpresente par un homme em_ 
porte par un cheval fougueux qui le jette a la renverse. 
A la gauche du Christ : l" La Force.  20 La Patience : un boeuf couvre son ecu. A11. 
dessous, la Colere : une femme, les cheveux epars, chasse un religieux avec un bziton.  
3" La Mansuetude : un agneau est sculpte sur son ecu. An-dessous, la Dnrete : femme 
couronnee, assise sur un tronc, pousse du pied un suppliant agenouille devant elle.  
Il" La Concorde : sa main droite deroule une banderole sur laquelle elle jette les yeux; 
sa gauche tient un cartouche sur lequel sont graves un lis et une branche d'olivier. Au- 
dessous, deux hommes se battent.  5" L'Obeissance : un chameau agenouille se voit sur 
son ecu. Au-dessons, un homme fait un geste de mepris devant un eveque qui Fexhorte. 
 6" La Perseverance, une couronne suspendue sur Fecu. Au-dcssous, un religieux quitte 
son monastere. (Voyez la Description de Notre-Dame de Paris, par MM. de Guilhermy 
et Viollet-le-Duc, 1866.)
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.