Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Tabernacle-Zodiaque]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1144985
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1148708
[ VANTAIL ]  350  
entendu la membrure est a Yinterieur. Les moulures en treillis sont 
clouees sur ces frises et correspondent au treillis des "decharges. Les 
frises sont donc parfaitement maintenues par le parti decoratif, et les 
clous consolident les assemblages a mi-bois de la membrure treillissee. 
Ces bois croises en tous sens, cloues ensemble, ne peuvent jouer, et la 
solidite de l'ouvrage est completc. Ces decorations rapportees exterieu- 
rement sur les frises ne sont pas toujours la reproduction de la struc- 
ture des membrures ; elles consistent souvent en des moulures clouees 
suivant certains compartiments geometriques, ainsi que l'ont pratique 
de tout temps les Arabes, en des formes empruntees a l'architecture, 
telles que frises, arcatures, gables, etc.  On voit encore, sur les van- 
taux des portes occidentales de la cathedrale de Sees, des applications 
de ce genre qui figurent une sorte de grille composee de rangs de petites 
arcatures linement travaillees. Les rangees d'arcatures, au nombre de 
six, dans la hauteur du vantail, y compris le couronnement (voy. fig. a), 
sont simplement clouees sur les frises qu'elles maintiennent planes. En 
A, est trace le detail en coupe d'une de ces arcatures avec sa colonnette, 
et en B la section de celle-ci. Les colonnettes, leurs chapiteaux et bagues 
sont faits au tour. Les rangs d'arcatures sont evicles dans une planche, 
et clones, ainsi que l'indique notre trace. Toute cette decoration etait 
peinte, ainsi que le fond, de vives couleurs. 
On trouve dans l'article MENUISERIE une assez grande variete de ces 
vantaux decores, soit par application, soit par combinaison des assem- 
hlages 2. Nous ne croyons donc pas necessaire de nous etendre plus 
longuement ici sur ces ouvrages de bois. 
ll arrivait aussi que l'on recouvrait les vantaux de portes au moyen 
de plaques de metal, bronze ou fer, et cela independamment des pen- 
tures 3. On voyait encore a la porte de gauche de la facade occidentale 
de Peglise abbatiale de Saint-Denis, au commencement du dernier 
siecle, des vantaux de portes rapportes de Poitiers par Dagobert, et qui 
etaient recouverts de lames de bronze ajourees representant des rin- 
ceaux avec des animaux. Ces vantaux avaient ete replaces sur cette 
facade lors de sa reconstruction sous Pabbe Suger, comme des ou- 
vrages dignes d'etre conserves f. Les moines et les chapitres detruisirent 
bon nombre de ces precieux objets depuis le regne de Louis XIV, et la 
revolution de 1792 jeta au creuset ce qui restait, si bien qu'aujourd'hui 
on a grancYpeine, en France, a retrouver quelques traces de ces vantaux 
1 Voyez MENUISERIE, fig. U. 
5'- Voyez MENUISERIE, fig. 12. 
3 Voyez, 51 l'article SERRURERIE, quelques exemples de ces pentures. 
4 u Sur les anciens battans de la porte ancienne de Yegiise que iil büStir le roy Da- 
n gobert, cecy est escrit en lettres trbs antiques et entrelacries Furies dans Fautres, assez 
a difficiles ä lire : Hoc opus Airardus caelesti munere fretus, Offert ecce tibz" Dyonysi 
a pectorc nzzli. n (D. Doublet, Antiquitäs c! recherches- de l'abbaye de Saint-Denys en 
France, liv. I, chzip. xxxm.) 
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.