Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Tabernacle-Zodiaque]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1144985
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1145469
TOMBEA U 
les provinces du Nord, ainsi que nous Patrons dit plus haut, ils etaienl. 
enterres sous le simulacre du sarcophage, qui etait alors un cenotaphe. 
Le sarcophage devenant eenotaphe, il etait naturel de couvrir celui-ri 
d'un dais, d'un arc, d'en faire un monument honorifique, de le consi- 
derer comme un lit de parade sur lequel l'effigie du mort etait posee. 
Les artistes du moyen age ont apporte, dans la composition des toni- 
beaux, l'esprit logique que nous retrouvons dans leurs (nuvres. Le tom- 
beau, pour eux, etait la perpetuite de l'exposition du mort sur son lil 
de parade. Ce qui avait ele fait pendant quelques heures avant Fensevv- 
lissement, on le figurait en pierre ou en marbre, afin de reproduire aux 
yeux du public la ceremonie des funerailles dans toute sa pompe. Mais 
a cette pensee se mele un sentiment qui exclut le realisme. Des anges 
thuriferaires soutiennent le coussin sur lequel repose la tete du mort. 
Sur les parois du sarcophage sont sculptes les pleureurs, les eonfreries. 
quelquefois les saints patrons du defunt, ou des anges. C'est l'assistance 
poetisee. Nous allons tout a l'heure presenter des exemples de ces dispo- 
sitions. 
Un curieux monument nous explique l'origine de ces tombeaux 
cänotaphes, avec l'exposition du mort. C'est un chapiteau du porche 
occidenml de Yäglise Sainl-Säverin (vulgairement Saint-Seurin) de Bor- 
deaux. Ce porche date du commencement du X110 sicole. L'une de ses 
colonnes engagäes est couronnce par une repräscntzltion du tombeau
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.