Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Tabernacle-Zodiaque]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1144985
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1148335
 313  [ TROMPE ] 
les appareilleurs ont souvent etahli un morceau de pierre demi-circulaire 
il la place de ce sommet en a; ils formaient ainsi un petit cintre sur 
lequel repose l'intrados des claveaux. Telles sont les trompes qu'on voit 
encore aux tourelles de l'abbaye de Chailly (Oise) (fin du X118 sieele) 
(fig. 3). Alors cette premiere pierre posee au sommet de l'angle rentrant 
en b, evidee en cüne, est appeläe trompillon. 
f v   
I" 11  
aäl  ä 
l   
Ü "N "fmffr 
 f],  
M h 14x lq-XV 
  fiflffutvü ä    
 L_ 
 Ülaäjägli 
f "  W 
 Ww 
11 z;  f" 
 Ü 
11h  
FEJMÄÜ 
S'il s'agit, comme dans les deux exemples larecedenls, d'obtenir un 
hlan ä 45 degres, coupant un zingle droit rentrant, en projection hori- 
zontale, la construction des trompes ne presente aucune difficulteLes 
claveaux, dans ce cas, ont leur extrados trace sur un cylindre parallelc- 
ment a son axe et leur intrados sur un cone; mais si l'on veut ctablir 
11H angle saillant suspendu sur un angle rentrant, les difiicultes se 
bresentent. Ainsi (Fig. 4), soit un angle rentrant ABC, sur lequel il s'agit 
de suspendre une construction formant l'angle saillant ADC, l'appa- 
reilleur commencera par etablir une suite de corbeaux suivant la dia- 
gonale BD du carre (voyez la projection verticale P), puis il remplira les 
deux vides AD, GD, au moyen de deux trompes coniques biaises, Le 
Second clavcau a formera tas de charge, pour porter l'angle saillant I). 
1x.  40
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.