Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Tabernacle-Zodiaque]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1144985
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1148233
 303  [ TRIFORIUM ] 
primitive de lüäbbaye- aux-Hommes (fig. 19) 1, qui explique clairement 
ce que nous venons de dire. En A, est le triforium avec sa charpente; 
en B, le chemin de ronde au droit des fenetres superieures, sous la 
grande charpente C. Il est aise de se rendre compte de l'usage de ce 
chemin de ronde. Les charpentes apparentes etaient eornposees de pieees 
de bois formant des saillies, des entrevous ; elles etaient decerees de 
peintures. Ces sortes d'ouvrages exigent un entretien frequent, ne serait- 
ce meme qu'un epoussetage, car les araignees ne tardent pas ä garnir de 
leurs toiles les creux laisses entre les chevrons ou solives. Ces bois ont 
    
ä!   ig;  Sfwä)!  w 
wafiea ffigwa "äJWÜÜlhh!  
WWI-ä   ällm- zfusm {l  
ä;- Ä fäflä wunmlu  M1?    
J ä' 
W 'faäi 
1 3 
 WTTM 
  fffflfäx a 
IJGSOiH (Tätre visites pour eviter la pourriture causee par des infiltrations. 
Le chemin de ronde B facilitait donc cet entretien et cette inspection 
constante. De plus, il permettait de visiter et de remplacer les vitraux des 
fenetres superieures, et de donner passage aux couvreurs pour reparer 
165 iOitUTCS- En E, est tracee une traveehou plutot une demi-travee inte- 
rieure, car, dans la nef de Feglise Saint-Etienne de Caen, les travees sont 
doubles suivant la methode normande 2. La ligne ponctuee abcd indique 
la coupe longitudinale du chemin de ronde B. Au xne siecle, on rem- 
placa, dans presque toutes les nefs normandes-franeaises, les charpentes 
apparentes par des voütes. Alors, pour contre-buter ces voütes, dans le 
triforium A, on construisit le demi-berceau continu D, avec ares-dou- 
bleaux f au droit des anciens pilastres f  Ce demi-berceau, non plus 
1 Dhpräs M. Robert. 
2 Voyez TRAVEE, fig. 2.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.