Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Tabernacle-Zodiaque]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1144985
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1145392
tombes existent ä Fenträe 
pattäe en gravure. 
 19  
sanctuaire; elles 
du 
[ TEMPLE 1 
sont ornäes de la croix 
IKWM 1x 
J   
A _f m "f" 
  A 
 
lak 
 
E. mzzagavf. 
Les templiers possedaient en Syrie ct en Occident un grand nombre 
de chäteaux et de forteressesi. Obliges de quitter la terre sainte apres 
le siege d'Acre, en 1291, rentres en France, en Angleterre, en Espagne, 
oü ils possedaient des Commanderies, et rapportant avec eux de grandes 
1 Parmi les chäteaux importants que les templiers avaient eleves en Syrie, nous cite- 
rons ceux de Tortose (Antarsous), de Safila, d'Areymeh, de Toron et d'Athlit. Ces chii- 
teaux renferment habituellement un gros tionjon carre ou sur plan barloxig, et leurs 
enceintes sont egalelncnt llunquees de tours quatlrangulaires. a Les cliäteaux de Salita, 
t1 düireymch, (l'Athlit, et surtout la forteresse de Tortose n, (lit M. G. Bey, dans son ESSüf 
sur la (lonzination franpfzise en Syrie, a nous fournissent une serie de types permettant 
a de donner une etude aussi complete que possible (le cet art, dont les meilleures pro- 
u ductions se trouvent dans les principautes dXAntioche et de Tripoli, si riches, la pre- 
ff miere parliculierement, en monuments byzantins. n Tortose, aclnssee a la mer, fut la 
"derniäre place qukxccupbrent les templiers en Orient. Ils ifevacuerent cette forteresse 
que le 5 juin 1291. En Occident, les templiers adopterent ägalement, pour la construc- 
tion de leurs donjons, le plan carre o,u bai-long. C'est sur cette donnee qu'etait bätie" la 
tour dite de Bichat, a Paris, cl qui ne fut detruite qulen 1855. (Voy. TOUR.)
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.