Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Tabernacle-Zodiaque]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1144985
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1147540
TRANSSE PT 
23h 
Quand, pour remplir ces conditions si diverses, on n'a pour toute 
methotle que sa propre inspiration, on le vague souvenir de ce qui a aie 
t'ait en ce genre avant nous, qu'il faut saisir le crayon et le compas, con- 
venons franchement qu'on ne sait guere par quel bout s'y prendre, et que 
l'on ne peut arriver a un resultat a peu pres satisfaisant qu'apres de longs 
tatonnenaents; encore n'a-t-on pas l'esprit bien tranquille, et peut-on 
craindre que cette inspiration derriere laquelle s'abritent tant de vagues 
esprits n'ait failli sur quelque point. 
Or, si nous prenons des plans düiglises de cette epoque, nous recon- 
naissons que les methodes de traces adoptes generalement alors, non sans 
raison, sont suivies avec plus d'attention encore lorsqu'il s'agit de planter 
les transsepts. 
Nous choisirons donc pour exemple d'une methode de trace le plan 
du transsept de Notre-Dame de Dijon (fig. 12). 
Soit en E une (Eehelle de six  la partie de Feglise, depuis 
le transscpt jusqifa l'abside, est comprise dans un triangle equilateral 
dont la moitie est abG. Les cotes de ce triangle equilateral ont chacun 
quatorze toises; donc, la moitie ab a sept toises. Suivant la necessite 
imposee par le systeme d'architecture voütee, c'est 1e trace des voütes 
qui determine le trace des piles. Uepaisseur du mur 11' du transsept 
etant tixee a trois pieds, la ligne ab, deduction faite de cette epaisseur 
de mur, a ete divisee en trois parties egales: la premiere ligne de divi- 
sion donnant l'axe p des piles de la nef, et la seconde l'axe des piles de 
recoupement de la voüte du bras de croix. Le trace des piles a ete arrete 
ainsi qu'on le voit en A pour les grosses piles, et en B pour celles de la 
nef. Bien entendu (voyez TRAIT), ces traces de piles resultent de la forme 
et de la dimension des arcs des voütes, dimensions et formes ilxees tout 
d'abord en raison de la portee de ces arcs. La pile, dont un quart est 
"trace en A, etant connue, il ne s'agit plus que de faire courir la ligne 
d'axe de cette pile sur la ligne d'axe p de division, suivant le cas, ainsi 
que nous allons le voir. 
ljepaisseur du mur e de l'abside etant lixee a trois pieds, on a pre- 
tendu d'abord obtenir les ouvertures glz, hi, 1j, jli, des formerets de la 
vente absidale, egales. Pour ce faire, la moitie  du decagone a ete 
traeec de maniere que les rayons i'o soient egaux a la moitie op de la 
nef, deduction faite de Pepaisseur rs (voyez le detail A), la colonnette 
a" etant destinee a Parcature basse et au formeret de la voüte haute. 
Alors dej en l: on a porte un cote egal a  Ce point l; connu, le patron 
de la pile A a ete presente, le point k etant le centre de la colonnette r', 
toujours l'axe s sur l'axe p. On a eu ainsi l'axe de Fare-doubleau q. Sur 
la base ab, a sa rencontre avec l'axe p, le patron de la pile A a me 
presente. Restait a (leterminer la position de l'axe t. Or, la distance de 
cet axe a la base ab est egale a la distance de cette base a l'axe V 
d'un arc-doubleau de travee de la nef, travee qui est plus longue que 
large de quelques pouces; cfest-a-dire que tu egale uV. Le reste de
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.