Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Tabernacle-Zodiaque]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1144985
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1147450
 225  [ TRANSSEPT ] 
pont encore des transsepts developpes, bien qu'alors les nouveaux 
ordres predicants et mendiants elevassent des cglises clcpourvues de 
transsepts 1. 
Il demeure acquis que les transsepts etaient considcrcs par les anciens 
Ordres et par les cisterciens comme noccssaires au service du culte. Les 
eglises anterieurcs aux ordres mendiants, les plus simples comme com- 
position dc plans, possedent toutes des transsepts relativement etondus. 
Nous choisirons un späcimen parmi ces derniers monuments clcves 
HYec parcimonie, Feglise d'0bazine (Gorrcze), depenclant de l'abbaye 
7  
M 51 f,   1 
   
 Itwff 
Agi  
   
f 
fondee par saint lijLienne dUbazine et reconstruite au x11" siecle; d'au- 
tant que le plan (le cet ediliee prescnte une disposition assez rare en 
Fmnce (fig. 7). Outre le sanctuaire, six chapelles orienlecs donnent sur 
10 transsept, dont les croisillons debordent de beaucoup la nef. Le degre 
11 communiquaitau premier otage des laatiments du cloilre. Le tombeau 
de Saint Etignng est place en b. Il est evident que ce transsept etait 
Päserve aux religieux et que la cloturc ctait posee en cc. La ilgure S donne 
la coupe sur cf de ce transsept, couronne, sur la croisee, par un clocher. 
Ainsi, du bas choeur, les religieux pouvaient sonner les cloches; ils 
officiaient aux chapelles sans sortir de leur oloture, et la nef nItait que 
10 lieu de reunion (les fideles, complelenient independanl des parligg 
1 
V0y0z Jincmwncruns MOXASTIQUE. 
29
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.