Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Tabernacle-Zodiaque]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1144985
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1147341
[ TRANSSEPT ]  2111  
a la fin du xve, peut se resumer en ces quelques mots : a C'est la chose 
portee qui commande la forme de 1a chose qui porte. v Et cela sans qu'on 
puisse trouver une seule exception 51 cette loi si simple et naturelle. De 
ce systeme Z1 l'absence de tout systeme qui nous fait, entre autres exem- 
ples, elever des colonnes le long d'un mur pour ne rien porter du tout, 
et pour occuper les yeux des badauds, il y a loin, nous en eonviendrons 
volontiers. Mais considerer comme un progres cet oubli des lois les plus 
naturelles de l'architecture, et prendre des airs dedaigneux devant les 
oeuvres d'artistes qui ont applique une raison rigoureuse ä ce qu'ils 
faisaient, quand on a perdu l'habitude de raisonner, cela ferait sourire. 
si ce n'etait pas si cher. 
TRANSSEPT, s. m. (croisäe). Mot derive du latin et que plusieurs ecri- 
vent transcept. Nous prefcrons adopter l'orthographe transsept, de trans 
et sepire, enclore au dela. En effet, dans les basiliques primitives et dans 
les anciennes eglises conventuelles, la cloture du chmur est placee dans 
le transsept, liabside etant reservee au sanctuaire. 
La basilique romaine possedait parfois un transsept, dest-ft-dire un 
espace transversal entre le tribunal et les nefs. Dans la basilique du forum 
de Trajan (basilica Enzilia), le tribunal occupaitla largeur des cinq nefs; 
les basses nefs se retournaient (levant Fhemicyclel ; donc, ou ces basses 
nefs formaient 11ne sorte de transsept, ou entre elles et le tribunal il res- 
tait un intervalle necessaire a la construction de la couverture. Plusieurs 
basiliques chretiennes des premiers siecles possedaient un transsept. C'est 
sur cette donnee quiest construite la basilique de la Nativite a Bethleem, 
qui date du v? siecle. La basilique de Saint-Paul hors des mursütome), 
commencee en 386 et achevee completement sous le regne d'Honorius, 
restauree a plusieurs reprises, et notamment au X1116 sieele, possedait un 
vaste transsept, appartenant a la disposition theodosicnne. Ce transsept 
primitif formait comme une (euvre a part qui, etudiee avec les textes 
relatifs a la premiere liturgie chretienne, presente une disposition d'un 
grand interet, et qu'on retrouve dans les plans des basiliques de Saint- 
Pierre de Rome, de Saint-Jean de Latran, de Sainte-Marie Majeure et 
de Saint-Pierre es liens (Home) "l. 
Le plan de la basilique de Saint-Paul hors des murs nous donne ce 
transsept de Feglise chretienne primitive bien marque. La nef principale 
et les quatre nefs laterales (Hg. l) sont separees de la croisee par un mur 
perce d'un arc triomphal et de quatre arcs secondaires. L'autel majeur, 
1 Voyez les fragments du plan du Capitole. 
2 Nous engageons nos lecteurs ä consulter, ä ce sujet, FGYCCÜÜYÜ OÜVTÜSÜ dC M- Hffllfi 
Huhsch : Jlonunzents de lüzrelziteclzere chrätiezzäze, traduit; par M- Filbbä Gucrber (1866, 
Morel, äditeur). Ce recueil d'eg1ises des prelniers sieeles, fait avec un soin rare, montre 
comme nos voisins dbutre-Rhin sondent scrupuleusement le champ des ätudes archet:- 
logiques.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.