Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Tabernacle-Zodiaque]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1144985
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1145324
TEMPLE 
de faire rondir les piliers Elrers Finterieur, en reportant la resultantt: 
de pression de ces woütes suivant l'axe de ces piliers. 
C'est conformement La cette tlläorie que Feglise si interessante de 
Notre-Dame de Dijon a etc construite. lÜEIlhGUFOLISGHIÜIIl, FCXÜCULÄOI] peu 
soignee, faite avec trop de parcimonie et par des ciuvricirs qui ne com- 
prenaient pas parfaitement le systeme adopte, laisse trop a desirer. La 
conception nlen est pas moins tres-remarquable etrlue a un maitrt- 
savant. (l'est en mettant d'accord Fexeeution avec la theorie, que ce 
monument peut etre restaure sans beaucoup (Yelforts. ll ne liuulrait 
pas croire que ces combinaisons de structure nuisent a l'effet, car cer- 
tainement Feglise de Notre-Dame de Dijon est un (les beaux monuments 
(le la Bourgogne. Il ressort meme de l'adoption (le ce systeme (tequi- 
libre une franchise de parti, une nettete, qui charment les yeux les 
moins exerces. 
Les maitres des XlVe et XVe sieeles, tres-savants constructeurs, ne 
negligerent pas (Yemployer les tas de charge, et ils en COIUPPCIIZÜGIIL si 
bien l'importance, qu'ils avaient le soin de les faire tailler dans de tres- 
hautes assises, pour supprimer les chances de rupture. Mais, a l'article 
ÜONSTRUCTION, on trouvera (le nombreux exemples de l'emploi de ce 
systeme (l'appareil. 
TEMPLE, s. m. Neufehevaliers, compagnons (Fermes de Godefroy de 
Bouillon, liront vcnu devant Garimond, laatrizirehe de Jerusalem, de se 
ronsacrer a la terre sainte 1. Vivant ilülumones, voues au eelibat, con- 
sacrant tous les instants de leur vie 51 proteger les pelerins, a detruire le 
brigznldagts et a Combattre les inlideles, ils obtinrent de Baudouin Il, roi 
de Jerusalem, de demeurer pres du temple, dans une des (lÜDÜIMlZIÜCGS 
du palais de ce prince. Des lors ils furent appeles Templiers ou cheva- 
liers du Temple, ou encore soldats du Christ (CIzr-istiwuflites). 
(les premiers chevaliers du 'l'einple etaient soumis fi la reglc de Saint- 
Augustin. Avant me admis pres du pape Honore H pour obtenir une 
ironstitution particuliere, ce pontife les envoya au concile de Troyes, 
en 1128, ou saint Bernard composa pour eux une regle lixe qui fut 
adoptee. Bientot cet ordre devint un des plus riches et des plus puissants 
de la chretiente. Du temps de Guillaume de Tyr, le couvent de Jerusalem 
comptait trois cents chevaliers et un nombre beaucoup plus conside- 
rable de freres servants. Des Commanderies süälevferent sur tout le sol 
de Füceident, en outre des etablissemcnts de Palestine et de Syrie. Les 
templiers, des le XIIe sieele, possedaient des chäteaux, des places fortes, 
des terres en nombre prodigieux, si bien que le P. Honore de Sainte- 
1 Ccs neuf chevaliers sont : Hugues de Payensjüulofroy" de Snint-Omcr, Andrd de 
Montbard, Gundomar, Godefroy, Rural, Geoifroy Bisol, Paycn de Montdäsir, Archnm- 
baud de Saint-Aignan, ou, suivant Lejeune, Hugucs, comte de Champagne, fondateur de 
Clairvaux.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.