Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Tabernacle-Zodiaque]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1144985
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1147289
[ TRAIT ]  208  
et l'arc ogive f', dont la naissance est projetee sur notre figure. (les 
naissances donnent la forme des chapiteaux et des tailloirs traces en y. 
Sur la saillie Z de ce tailloir retournant dääquerre, repose la base de la 
colonnette W qui porte le formeret de la voüte haute. Il ne faut pas 
oublier que ces voütes hautes sont eroisees, dest-a-dire que les arcs 
ogives prennent deux travees, et donnent, par eonsequent, une projec- 
tion horizontale voisine de A5 degres. Les difiicultes de traces eussent 
encore" etc augmentees, si ces ares ogives eussent ete les diagonales d'une 
seule travee. 
On voit, par cet exemple, quelles complications et quels tatonnements 
entraine l'emploi incomplet d'une methode, une fois un principe admis. 
L'ordonnance ne commence reellenlent qu'au-dessus du tailloir des 
gros chapiteaux, et cette ordonnance est genee par cette necessite d'un 
tailloir carre pose parallelement au grand axe de la nef. L'architecte 
a procede logiquement pour la partie snperieure; il a trace ses arcs 
de routes avant tout, et ceux-ci lui ont donne la forme, la place et la 
dimension des supports ; mais cette surface earree dans laquelle il fal- 
lait se renfermer et qui lui etait donnee parle cylindre inferieur, l'obli- 
geait a ineler les membres, a les enchevetrer les uns dans les autres pour 
trouver leur place. Encore, maigre ces efforts, laissait-il sur ces tail- 
loirs, trop restreints en deux sens, des surfaces non occupees. Voulant 
avoir, a rez-de-chaussee, des piliers cylindriques et adoptant l'ordon- 
nance de la structure nouvelle, il _eüt etc plus logique et plus simple de 
poser les tailloirs diagonalement, puisque c'etait parallelement et per- 
pendiculairement au grand axe de la nef qu'il avait a developper les 
membres de la structure. En effet, si les tailloirs eussent etc traces 
ainsi que nous l'avons indique en G, le traceur lalacait les diagonales 
dans le sens du developpement des membres portants; il etait moins 
gene et ne laissait pas des surfaces inoccupees. Ce raisonnement, comme 
on le pense bien, fut bientot suivi par les maitres, des le commencement 
du X1112 siecle. La cathedrale de Reims fut fondee en 1212 ; la partie 
de la nef voisine du transsept s'elevait vers 1220, vingt-cinq ans apres 
la construction des piles de 1a nef de Notre-Dame de Paris. Le plan B 
(fig. 3) donne la moitie de la projection horizontale d'un des piliers de 
la nef de Notre-Dame de lteims (partie ancienne), avec les membres 
qui portent ces piliers. L'architecte conserve la pile cylindrique, mais 
il diminue comparativement son diametre, et il la cantonne de quatre 
colonnes engagees  Sur cette pile (voy. ÜATHEDRALE, fig. 1h), il pose un 
chapiteau, ou plutot un groupe de chapiteaux (voy. CHAPITEAUX, üg. 33), 
dont les tailloirs reunis adoptent la forme generale indiquee en (1, 
Mais, grace a ces colonnes engagees sur le cylindre et a la forme franche 
des tailloirs, l'ordonnance qui commence au-dessus de cette pile se lie 
1 Une tentative de ce genre avait däjä ätä faite dans la partie de la nef de Notre-Dame 
de Paris voisine des tours, et dont la construction date de 1215 environ.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.