Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Tabernacle-Zodiaque]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1144985
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1147232
pas au centre Q de ce cercle. Le centre de la seconde precinction LK est 
C11 T, au dela du centre Q sur le grand axe, tandis que le centre de la 
troisieme larecinction d, d', sur laquelle sont poses les centres des cha- 
pelles circulaires, est en Q, et celui de la tete eI des chapelles est en V. 
Ifarc-doubleau ce a donc plus d'ouverture que llarc-doubleau HI, plus 
ÜÜCOFQ que celui ri, plus encore que celui pr. Par contre, l'arc-dou- 
bleau 0a a moins d'ouverture que celui FG, etc. Si nous prolongeons 
lU-Qquäiu grand axe les larojections horizontales d'arcs-doubleaux Ac, B1, 
Cl", Dp, nous voyons que seule la ligne Ae tombe sur le centre T, et que 
10s autres rencontrent le grand axe au dela de ce point. Le traceur a fait 
danser ces lignes comme on fait danser les marches d'un escalier dans une 
Partie tournante, pour eviter les differences trop grandes que donneraient 
les secteurs a chacune de leurs extremites. En effet, si le maitre eut trace 
les rayons tendants a un centre, les arcs d'entree des chapelles eussent 
811 une ouverture hors de proportion avec celle des archivoltes AB du 
sanctuaire. Le trace des arcs des voütes devenait plus difficile, ou plutot 
les ecarts considerables entre les longueurs de branches d'arcs eussent 
ete un embarras pour le constructeur, sans compter le mauvais effet 
Produit a l'oeil. 
Il y a aussi dans ces irregillarites, appreciables seulement sur un plan 
exactement rapporte, un effet de perspective cherche. Il faut se rappeler 
que la place Z, dans le sanctuaire, etait occupee par un magnifique autel 
avec le reliquaire des martyrs, le tout refait avec luxe par Suger, et que, 
D211" suite de la deviation des rayons des chapelles, les ceremonies prati- 
(lüees en avant de l'autel des reliques se faisaient ainsi reellement au 
centre de ces chapelles. Quant a la plus grande ouverture des arcs-dou- 
bleaux ce, relativement a celles des arcs-doubleaux des chapelles ante- 
rieures, Uetait un moyen de donner plus de profondeur a Feglise suivant 
50H grand axe, et de combattre l'effet de raccourcissement de l'abside 
Produit par la perspective.  
Ces delicatesses nous paraissent etranges aujourd'hui, et plutot que 
d'en chercher le sens ou d'en constater les resultats, nous preferons 
mettre ces däfauts de plantation sur le compte de l'ignorance de ces 
artistes anciens, quitte a nous emerveiller demain devant des irregula- 
rites non moins importantes signalees sur des monuments de Yantiquite 
grecque ; irrägularites qui sont le resultat d'un besoin de läcil et d'une 
lPäs-delicate appreciation des effets perspectifs. Ayant ainsi deux poidg 
Ct deux mesures, meprisant ici ce que nous admirons la-bas, nous ne 
tenons point compte, d'ailleurs, dans nos constructions, de ces consä- 
quenees des lois de la perspective. ll faut convenir que, s'il etait facile 
(16 modifier les largeurs des entre-colonnements ou les diametres des 
colonnes dans un portique grec, puisque ces recherches ne modillaient
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.