Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Tabernacle-Zodiaque]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1144985
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1147017
 181  [ TOUR ] 
prise, Fassiegeant devenant d'autant plus entreprenant et audacieux, 
qu'il a deja obtenu un premier avantage. Il est un autre axiome de de- 
fense qui n'a jamais cesse d'etre applicable : Il est plus aise d'empocher 
un assaillant d'avancer qu'il ne l'est de le faire reculer lorsqu'il a gagne 
Un poste. 
Une porte non flanquee comme celle de la bastide de Gadillac etaitbien- 
tot forcee en comblant le fosse. Alors Fassiegeant se trouvait, il est 
vrai, en face d'une seconde defense, relativement forte et bien munie; 
mais il lui etait facile de mettre le feu aux planchers de la tour en 
flüeumulant des fascines sous le passage, et, dans ce cas, l'ouvrage n'a- 
vait plus de valeur. A la fin du XIVe siecle, les tours cependant, a cause 
de leur commandement, prenaient une nouvelle importance 1, et un 
hOmme de guerre celebre, Olivier de Clisson, persista a les employer 
COmme portes. Toutefois Olivier de Clisson renonca au plan carre, et 
adopta la forme cylindrique. Le chateau de Blain, situe entre Redon 
et Nantes, fut bati a la lin du XIV" siecle par le connetahle Olivier de 
Clisson. La porte d'entree de la baille est pratiquee dans une tour ronde, 
dite tour du Pont-lavis, qui montre encore a Fexterieur et a Finterieur 
FM couronnäe agcosteo d'un heaume. Ce chiffre equivaut aune date 
certaine, car on le retrouve sur le sceau (l'Oliviei' de Clisson, de 11107, 
et Sur les batiments de l'h6tcl du connetahle, bäti a Paris vers 1388, et 
compris aujourd'hui dans Fhotel des Archives de l'empire 2. On sait, 
d'ailleurs, que vers 1366, Olivier de Clisson, qui avait jure de n'avoir ja- 
mais d'Anglais pour voisins, alla dernolir le chateau de Gavre que le duc 
de Bretagne venait de donner a Jean Ghandos, et en fit porter les pierres 
ä Blain pour les employer dans la bätisse du nouveau chäteau. Or, il pa- 
Paitrait que le farouche connetable avait adopte, dans les defenses qu'il 
faisait elever, un systeme de portes passant a travers le cylindre d'une 
tour ronde avec pont-levis, long couloir, vantaux, machieoulis et herses3. 
La tour ronde avait cet avantage sur la tour carree, qu'elle envoyait 
des projectiles divergents, ne laissait pas de points morts sous les machi- 
C0ulis et etait difficile a attaquer par la mine. 
Ces tours-portes cylindriques d'Olivier de Clisson avaient sur les cour- 
tines un commandement considerable. Celle de Blain est couverte par 
un Qglnblg conique, et au-dessus du passage vente de la porte est une 
Salle carree, avec cheminee, cabinets et escalier montant aux chemins 
de ronde des machicoulisÄ 
Le 0511313116 Chggeau de Montargis possedait une tour-porte construite 
Si peu mes suivant ce programme, mais developpe. Nous en presentons 
1 Ainsi que nous l'avons expliquä Z1 propos d'une des toürs du chzitcau de Vincennes. 
Les pQI-{Qg de ce chäteau sont percäcs dans des tours sur plan barlong analogues 51 celle 
rellräsentäe fig. 31 et 32. 
2 Renseignements extraits d'une note inädite de M. Alfred Ramä. 
3 C'est sur ce programme qu'est construite la porte de la baille du chätcau de Blain 
dont nous venons de parler.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.