Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Tabernacle-Zodiaque]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1144985
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1146967
TOUR 
176 
portes de Cadillac offre une disposition curieuse, parmi les ouvrages 
de cette nature. Ce ne fut qu'en 1315 que la cloture de 1a bastide de 
Cadillac et ses portails furent eornmencesh Les habitants devaient 
elcver les murs, et le seigneur du lieu, Pierre de Grailly, les quatre por- 
tails bons et sufÄsants. Il paraitrait que de ces quatre portails, le sire de 
Grailly n'en eleva que deux. Or, voici l'un de ceux-ci, rlit porte Garenne, 
construit avec la plus grande economie, mais presentant une disposition 
peu commune. 
Des fosses de 20 metres de largeur environ, remplis par les eaux de 
1'OEi1le, entourent ltancienne bastide. La porte Garenne projette toute 
son epaisseur en dehors de la courtine, dont les chemins de ronde con- 
tinuent derriere elle, et bat 1e fosse. Voici (fig. 722) le plan de cette porte 
au niveau du rez-de-chaussee, en A, et au niveau du premier (Etage, en B. 
Dans ce dernier plan, on voit en x e a y le chemin de ronde de la courtine, 
qneFouvrage niintcrrompt pas. Les mächicoulis et meurtrieres b sont 
perces a 2 metres en contre-haut du sol de ce chemin de ronde, et ne 
pouvaient, par consequent, etre servis par les gens postes sur ce chemin, 
mais bien par les soldats places sur un plancher de bois qu'on voit 
trace en d dans la coupe longitudinale (fig. 73); or, on ne pouvait se 
placer sur ce plancher qu'en passant par une porte percee au niveau 
du plancher du premier etage en e (voyez le plan B), et l'on ne pouvait 
monter sur ce plancher que par une echelle mobile tracee en f (voyez 
la coupe 73) et qui partait du so1 de la porte. Les gardes de la porte 
avaient donc l'unique charge de veiller a sa defense et ne communi- 
quaient pas avec les chemins de ronde des courtines. Comme, daprüs 
la charte (Fetablissement des defenses de Cadillac, ce sont les habitants 
qui construisent l'enceinte et le seigneur qui eleve les portes, il se 
pourrait que la garde de celles-ci eüt ete confiee seulement aux gens 
du sire de Graillyx Eux seuls auraient pu ouvrir les portes, eux seuls 
devaient les defendre. Le seigneur aurait eu ainsi moins s. redouter les 
consequences de la faiblesse, du deoouragement, ou meme de la negli- 
gence des lJOIIFgGOlS, assez disposes en tout temps a ne pas affronter les 
longueurs et les privations d'un siege. 
S'entendre avec des ennemis et leur faciliter les moyens de passer un 
fosse plein d'eau, de 20 metres de largeur, et d'esca1ader un rempart de 
10 metres, detait la un acte de trahison que de braves gens nepouvaient 
accomplir; mais laisser surprendre le poste d'une porte ou ecouter des 
propositions, et consentir a baisser le pont-levis devant une troupe 
qui fait de belles promesses, c'etait ce qui arrivait frequemment aux 
milices. 
Il semble que le constructeur de la porte Garenne de Cadillac ait voulu 
' Voyez la Guyenne milifazfre, par M. Läo Drouyn, f- ll, P- 255- VOYCZ üUSSi, dfmS 
le mäme ouvrage, la porte de Saint-lviacnire, dite porte (10 Cüklillilfl, laquelle CS1: Sur plan 
barlong et couronnäe par une simple rangdc de mächicoulis.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.