Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Tabernacle-Zodiaque]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1144985
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1146711
  151  [ TOUR ] 
de 15 metres 50 centimetres hors CVGIUVFC. Ces deux tours, pleines dans 
1a hauteur du talus, pouvant par consequent delier la sape, renferment 
trois etages destines aux provisions et a l'habitation, et un otage supg- 
rieur de defenses tres-importaint, couronne par un crenclage double 1. 
Des deux tours, a peu pres pareilles dans leurs distributions inte- 
Pieures, nous donnons celle (l'angle, dite tour de Gharlemagnc 2. Elle 
Contient, au niveau de la cour du chateau, une cavc voütee, eclairee 
par deux meurtrieres (fig. 55, en A). Un couloir B permet de commu- 
niquer des salles basses du donjon a cette cave. Par l'escalier C, 011 
Inonte a la vis qui dessert tous les etagcs et la guette. En E, est une 
fosse pratiqucc sous les garde-robes voisines de cette tour. Ail-dessus 
de la cave A est une salle voütee en arcs ogives surbaisses, qui est de 
plain-pied avec le premier otage du logis et dont le plan est semblable 
51 celui de la salle G du second otage, laquelle salle est de meme voutec 
en arcs ogives et se trouve de plain-pied avec le dcuxieme otage du 
iogisGcs pieces hexagones sont eclairecs chacune par trois fenetres, pos- 
scdeilt une cheminec K et un couloir I communiquant aux garde-robes 
M. En 0, est la cour des provisions 3. L'escalier de la guette N met ce 
couloir I, et par conseqnent la salle G, en communication avec le clic- 
min de ronde P du mur de garde de la cour aux provisions, qui lui- 
meme communique aux defcnses superieures du chateau. 
Au-dessus de cette salle voütce G est l'otage particulierement rescrve 
a la defense et dont nous tracons le plan (fig. 56.) On monte a cet etage 
par l'escalier a vis. Une premiere porte L donne cntrec de plain-pied 
sur l'aire S dallcc sur la voütc de la salle du ileuxicme etage. Une se- 
conde portc percee au niveau de la revolution superietire dc la vis donne 
aeces sur le chemin de ronde R des machicoulis. Des arcades percees 
dans le mur cylindrique donnent, au moyen (Vemmarchernents en facon 
de gradins dhniphitheätre, du chemin de ronde R sur l'aire S placec a 
3 metres au-dessous. L'escalier a vis permet d'atteindre, iIII-CiCSSIIS de 
cette salle, un balcon circulaire interieur ayant vue sur les dehors par 
un grand nombre de creneaux.   
La coupe faite sur a], (fig. 57) explique l'importance de cet otage, au 
point de vue de la defcnse. Sur l'aire A ctaient accumules les projec- 
tiles propres a etre lances par les machicoulis, pierres rondes, cailloux 
dg toutes gmsseurs, jusque A0 centimetres de diametre, puisque les 
1 Ces deux tours avaient me renvcrsäes par la mine. Leurs fragments, en quartiers 
enormes, gisaient sur le sol; c'est il l'aide de ces debris que ces ouvrages ont me res- 
iaures. Les hauteurs dÜLages etaieilt d'ailleurs indiquees par les zunorccs sur les hflli_ 
mcnts voisins conserves. 
2 Chacune des huit tours du chätcau de Pierrefonds portait 1e nom du preum dam 
la statue est placee sur le parement extericur. La statue de Charlemagnc remplissait [a 
niche pratiquee au sommet du cylindre de la tour (l'angle du (lonjoil. (Voyez la Nofice 
Sur le chritenu impäruzl de Pierrefonds, 50 ediiion.) 
3 N'ayez DONJDN, fig. 111, [L2 et 113-
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.