Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Tabernacle-Zodiaque]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1144985
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1146389
TOUR 
118 
d'assez grandes surfaces pour se defendre efficacement contre l'artillerie 
a feu. Le canon acheva la ruine de la feodalite. Il fallait, pour pouvoir 
resister a l'artillerie a feu, des fronts etendus; les villes seules compor- 
taient ce genre de defenses. Etendant les fronts, il fallaitles llanquer. On 
ne pourvut d'abord a cette neeessite, indiquee par la nature des choses, 
qu'au moyen de boulevards de terre etablis en dehors des saillants et 
des portes, lesquels boulevards croisaient leurs feux; puis comme il 
faut, en toute fortification, que ce qui defend soit defendu, on ne trouva 
rien de mieux que detablii" le long des vieilles enceintes, en arriere des 
boulevards, de grosses tours ayant assez de relief pour commander ces 
boulevards et les dehors par-dessus leurs parapets. Les systemes trouves 
par les ingenienrs militaires depuis le xvtt siecle jusqifa nos jours sont 
donc en germe dans ces premieres tentatives faites a la fin du xve siecle 
en Italie, en France et en Allemagne. Les Allemands, conservateurs par 
excellence, possedent encore des exemples intacts de ces ouvrages; tran- 
sition entre l'ancien systeme de la fortification du moyen age et le sys- 
teme moderne. Nuremlaerg est, a ce point de vue, la ville la plus inte- 
ressante a etudier. 
Le plan general de Nuremberg affecte la forme d'un trapezc arrondi 
aux angles, possedant un point culminant pres de l'un des angles, occupe 
par un ancien chateau. Une double enceinte des xive et xv" siecles avec 
tours carrecs flanquantes et large fosse exterieur plein d'eau, avec con- 
trcscarpe, entourait entierement la cite, traversee par une riviere dans 
sa largeur. A chaque angle, Albert Diirer eleva une grosse tour, et une 
cinquieme aupres du chateau, sur le point culminant de la ville. Des 
portes sontpercees dans le voisinage des quatre tours, lesquelles sont 
protegees par des ouvrages avances. Du liant de chacune des cinq tours, 
on decouvre les quatre autres. Celles de l'enceinte protegent les saillants, 
maniere (1698), etablit des tours bastionnees formant traverses en capitales, entre les 
bastions retranehes d'une faeon permanente et le corps de le place, sortes de reduits 
qui devaient inevitablement retarder la reddition de la place, puisque la chute du bastion 
non-seulement iüentrninait pas celle des defenses voisines, mais exigeait des travaux 
eonsidernhles pour prendre la tour bastionnee formant saillant porte-flancs. Monta- 
lemhert (1776) plage egalement en capitales, ä la gorge des bastions, des eaponnieres 
elevees en magonncrie, il plusieurs etages, 'qui ne sont. autre chose que des tours case- 
matees ayant un commandement considerable sur les dehors. A la base, la caponniere 
de Montnleinbert est entouree d'une serie de moineaux qui donnent en plan une suite 
d'angles saillants en etoile, se llnnquant reciproquement, pour poster des fusiliers. Les 
Allemands de nos jours en sont revenus aux tours possedant un commandement sur les 
Ouvrages. Mais en presence des effets destructifs de ln ziouvelle artillerie, ce systeme ne 
peut ätre d'une grande valeur, ä moins qu'on ne puisse revätir ces tours easematees d'une 
cuirasse assez forte pour resister aux projectiles. Ces tentatives repetees sans cesse depuis 
le rlloyen fige prouvent seulement que les commandements sur les dehors sont toujours 
consideres comme neeessaires, et que la fortification du moyen äge (eu egard aux moyens 
(l'attaque) avait sur la notre un avantage.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.