Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Tabernacle-Zodiaque]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1144985
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1145228
TAILLE 
Autant les ravalements (les edifiees romains, eleves sous l'influence ou 
sous la direction (Fartistes grecs, sont faits avec perfection, autant les 
parements (le nos monuments gallo-romains de l'empire sont negliges. 
D'ailleurs les Grecs, comme les Romains, posaient la pierre (l'appareil a 
joints vifs sans mortier, epannelee, et ils faisaient un ravalement lorsque 
l'oeuvre etait monter. Quand ils employaient (les matieres (lures comme 
le granit ou le marbre, la taille etait achevee avant la pose. Beaucoup 
de monuments grecs, en pierre (l'appareil, sont restes epanneles. Le 
temple (le Segeste, par exemple, le grand temple de Selinonte, (le 
Yepoque (lorienne, ne montrent, sur bien (les points, que (les tailles 
preparatoires. 
Quant aux ediHces romains en pierre (l'appareil, il en existe tres-peu 
qui aient etc completement ravales. Le Colisee, la porte Alajeure a 
Home, les arenes de Nimes et (lÜ-Xrles, celles de Pola, ne presenufnt que 
des ravalements incomplets. Il est evident que, la batisse aelievee, on 
s'empressait (l'enlever les eelialaudages, et l'on se souciait peu (le ternii- 
ner les ravalements, ou bien ils etaient faits avec une negligenee et une 
hate telles, que ces ravalements conservaient une apparence grossiere. 
Il suflit (Yexaniiner les nombreux (lebris que nous possewlrjnis (le 
Fepoque gallo-romaine (les bas temps, pour constater linleriorite (le la 
taille (les parements, tandis que les lits et joints sont (lresses avec une 
precision parfaite; si bien que les blocs (le pierre, moine (lans (les mo- 
numents (l'une tres-basse epoquc, sont (Exactement joinlifs. Cette negli- 
gence des parements. tenait (loue au peu (Finiportaiice, que les [tomaius 
attachaient a la foirme, et non a Finhabilete (les OllTFlCFS. Les tailles 
preparatoires sont faites, dans les monuments gallo-romains, au mojjen 
(l'une ciselure sur Farete; le nu vu (le la pierre conservant la taille (le 
la carriere, faite a l'aide d'un taillant droit peu large. Quant aux lits et 
joints, ils sont obtenus par une eiselure tres-linc sur les aretes bien 
(legauchies, le milieu etant parfaitement aplani a l'aide (l'un taillant. 
droit large et lin. Quelquefois ces lits et joints sont monliues, probable- 
ment a l'aide d'une pierre dure et rugueuse, comme de la ineuliere, par 
exemple, ou de la lave. L'emploi de la lave, pour mouliner les lits et 
joints, parait avoir ete en usage dans les Gaules, car la ou il existe des 
restes (le constructions gallo-romaines, nous avons frequeinment trouve 
(les morceaux de lave, bien que les contrees oü existent ces restes soient 
fort eloignees des pays volcaniques. 
A la chute de l'empire romain, les connaissances de Yappareilleur se 
perdent entierement. On ne construit plus qu'en moellon smille, et les 
quelques blocs (le pierre (le taille qu'on met en (ieuvre dans les batissrs 
sont a peine degrossis. Cependant une facon nouvelle apparait dans la 
taille de ces parements (le moellons. On sait le goül des races indo- 
geifmanicjues pour les entrelacs (le lignes. Les bijoux qu'on decouvre 
dans les tombeaux merovingiens preseutent une assez grande variete 
(le ces combinaisons de lignes croisees, eontrariees, en epis, formant
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.