Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Tabernacle-Zodiaque]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1144985
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1146291
 409  [ TOUR l 
de position, soit, contre l'attaque rapprochee, par les crenelages et ma- 
chicoulish 
ll est curieux de suivre pas a pas, depuis Fantiquite, ce mouvement 
d'oscillation constant, qui, dans les travaux de defense, tantot fait don_ 
ner aux tours ou flanquements un commandement sur les courtines, 
tantot reduit ce commandementet arase le sommet des tours au niveau 
des courtines. De nos jours encore ces memes oscillations se font sentir 
dans l'art de la fortification, et Vauban lui-morne, vers la fin de sa car- 
riere, apres avoir prcconise les flanquements de niveau avec les cour- 
tines, etait revenu aux commandements elevcs sur les bastions. 
C'est qu'en effet, quelle que soit la portce des projectiles, ce n'est la 
qu'une question relative, puisque les conditions de tir sont cgalcs pour 
Passiege comme pour Fassaillant. Si l'on supprime les commandements 
eleves, on clecouvre Fassaillant de moins loin, et on lui permet de 
commencer de plus pres ses travaux d'approche; si l'on augmente ces 
commandements, on donne une prise plus facile a l'artillerie de l'assie- 
geant. Aussi voyons-nous, pendant 1e moyen age, et principalement 
{depuis l'adoption des bouches a feu, les systemes se succcder et flotter 
entre ces deux principes 2. D'ailleurs une difficultc surgissait autrefois 
comme elle surgit aujourd'hui. 
Le trace d'une place en projection horizontale peut etre rationnel, 
-et ne plus Fetre en raison des reliefs.  
Avec les commandements eleves, on peut decouvrir au loin la cam- 
pagne, mais on enfile les fosses et les escarpes par un tir plongeant qui 
ne produit pas l'effet efficace du tir rasant. Il faut donc reunir les deux 
conditions.  
Nous verrons tout a l'heure comment les (lernicrs architectes mili- 
131m5 dn [ngygn age essayeront de resoudre ce double problemc. Le 
chateau de Vincennes n'en est pas moins, pour le temps on il fut eleve, 
une tentative dont peut-ctre on n'a pas apprecie toute l'importance. 
L'architecte constructeur des clefenses a prctenrlu soustraire les tours 
n l'effet du tir parabolique, en leur donnant un relief considcrable, et 
il a preteiudu utiliser ce commandement, inusite alors, pour le tir des 
nouveaux engins a feu, et des grands engins perfectionnes, tels que les 
man gonnea ux et trebuchets 3. 
Sous le regne de Charles V, on ne trouve nulle part, en France, en 
Allemagne, en Italie, en Angleterre ou en Espagne, un second exemple 
de la disposition adoptee pour la construction du chateau de Vincennes. 
C'est une tentative isolee qui ne fut pas suivie; en voici la raison; 
' Ces tours ont eze derasees au niveau des courtines en 18111. (Voyez les grandes gra- 
vurcs düsrnül Silvestre, Les plus earcellens bastimens de France de du Cerceau, etc.) 
2 De notre temps nous avons vu la fortification allemande revenir aux commandements 
äleves, aux tours hastionnees. 
3 Voyez ENGIN.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.