Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Tabernacle-Zodiaque]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1144985
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1146211
 101  [ TOUR j 
et de placer Fassaillant sous le tir direct des ilanquements voisins (voyez 
 ARCHITECTURE MILITAIRE, PORTE). De la ville, on entre dans la tour par 1a 
porte P, et la rampe droite qui monte au premier pelage. De ce premier 
(Stage, par l'escalier a vis, on descend a Petage inferieur et l'on monte, 
aux elages superieurs. 
Uetage crentele, et pouvant ctre muni de hourds, est mis en commu- 
nication avec 1e chemin de ronde des courtines par les deux portes K 
et L. Ce chemin de ronde pourtourne l'otage superieur de la tour du 
(toto de la ville, en G. Une coupe faite sur ab (fig. 26) permet de saisir 
facilement ces dispositions. Uetage H renferme une cheminee et est 
eelaire par une fenetre F donnant sur la cite. Les hourds etaient poses 
en I, conformement a l'usage. Les meurtrieres des deux sallesinferieures 
sont ehevauchees, ainsi que l'indique 1e plan 1. 
Cet ouvrage, comme le precedent, appartient aux constructions de 
Philippe le Hardi, et date, par consequent, des dernieres annees du 
X1112 siecle. 
Quelquefois, a cette epoque, pour etendre les llanquemcnts des tours, 
on leur donne en plan la forme d'un arc brise 2. C'est sur ce plan que 
sont baties quelques-unes des tours du ehateau de Loches. 
Les grands engins d'attaque etaient alors perfectionnes ; on leur oppo- 
sait des murs batis en pleine pierre de taille, des merlons epais, des 
hourds formes de gros bois; on disposait plusieurs etages voütes afin de 
mettre les postes a l'abri des projectiles lances en bombe. Parfois on 
revenaita la tour carree comme presentant des lianes plus etendus et 
des faces qu'on larotegeait par des hourdages tres-saillants et bientot 
par des machicoulis de pierre.  
 Les tours dUXigues-Mortes, baties par Philippe le Hardi, sont sur plan 
quadrangulaire; meme plan adopte pour la plus grande partie des tours 
de l'enceinte d'Avignon. Il faut dire que tout un front de ces remparts 
fut ordonne sous le pape Innocent V1, par Jean Fernandez Heredia, com- 
mandeur de Malte, et que les dispositions adoptees alors furent suivies 
successivement, dest-a-dire de 1350 a 136113. La plupart de ces tours 
Sont tres-saillantes sur la courtine, dont le chemin de ronde passe der- 
riere elles ou qui se trouve interrompu par les llancs. De plus, ces tours 
sont generalement ouvertes a la gorge. 
La figure 27 presente le plan d'une de ces tours d'Avign0n, a rez-de-ehaus- 
86e. Un escalier E, ferme par une porte, permetde monter au premieretage 
(fig. 28), qui communique par deux issues avec les chemins de ronde des 
' Les meurtriäres du rez-de-chaussde sont hachäes, ainsi que la porte qui, de ce 
dtage, donne dans l'escalier ä vis. 
2 Voyez ARCHITECTURE MILITAIRE, fig. 21! bis. 
3 La plupart des ouvrages militaires des ordres du Temple et de Malte präsentcnt des 
tours carrzics. (Voyez Essaisur la domination frangaise en Syrie durant le moyen (299, 
par E. G. Rey, 1806.)
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.