Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Tabernacle-Zodiaque]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1144985
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1146128
[ TOUR ]  92  
ronde plus älevd, communique ä un second degrä qui descend ii l'otage 
B. On arrive du dehors au cränelage de la tour par Ieidegrä g. De plus, 
les deux (Stages A et B sont en communication entre eux par un esca- 
lier intärieur lzlz', pris dans 1'6paisseui' du mur de la tour. Ainsi les 
5- E 
ä a f 
a  71m5 ä". "ä  'v   
 un ,,.N'Y)HIILIIILHHHUUIIHFIIIIIL  1;; g E    1M, 
A wäg WmMffffHL - 11'  hfgfi?   
   W u, Il] - m  H? 11' [l w 
 "n" VIUW "m mm 41..  .    U V 
    mm 5m   M533"  4nd L.     
v:  gahjz m. Ffff I  11'161 1 IFFJf-"QWIEÜQ-aää. mil   llllTIlUmlllllllll 
 Iffffuliulnrxunlln 1m11      l"" "W"  
1   
  "wwkmäwanm:fzrmlfawwe:äl'ä  s;   A 
 4L:  y mnwflg;mgmmglwjiwwggggpi  I i: l? 
H  Bumääwlllwfüvxy llllllä Li: (13145?  
   - IIIIIILFHH"LWÄÜHRÄÄH'  74    T  
  lwjff "ullugqiuuuuuulu Ummf" l, 
iwfh"   MÜÜÜÜÜÄÜI.  '2'1  f 
W, lfli,f_    M,  A" 
 - Ilmununulmmnnnnnuxmn    
, li  IIIIIFK wiülnrxffxmmunuw :xkxlul'.vl1 I 
 mcwuluuulmwfnln,  (v 
 Üällllflfmlfl"äwmi   
  4 mfumu  
  71 Pfvmeo 
LL, t5 
L 
10 
4L; 
hommes postes dans les deux etages A et B sont seuls en communica- 
tion directe avec les deux chemins de ronde. Si Fassiegeant est parvenu 
a detruire les hourds et le crenelzige superieur, et si croyant avoir rendu 
l'ouvrage indefendable, il tente l'assaut de l'une des courtines, il est requ 
de flanc par les postes etahlis dans les (Stages inferietirs, lesquels, etant 
facilement blindes, n'ont pu etre bouleverses par les projectiles des pier- 
rieres ou rendus inhabitables parFineendie du comble et des hourds. 
Une coupe longitudinale faite sur les deux chemins de ronde de e en r! 
permet de saisir cette disposition (fig. 19). On voit en 0' la porte de 
l'escalier e, et en d' la porte de Fescalier d (du plan). Cette derniere 
porte est defendue par une eehaugtiette f, a laquelle on arrive par un 
degre de six marches. En la", commence l'escalier qui met en commu- 
nication les deux etages A et B. Une couche de terre Iaosee en K em- 
peche le feu, qui pourrait etre mis aux hourds et au comble [par lu; 
assieges, de communiquer aux deux planchers qui couvrent ces deux 
otages A et B. 
La figure 20 donne la coupe de cette tour suivant l'axe perpendicu- 
laire au front. En d", est la porte donnant sur l'escalier (I. Les hourds
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.