Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Palais - Puits]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1133423
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1134466
[ PElNTURE f]  84-  
dire, qui s'harmonisent toujours sans flifticulteäs. Que vous peigniez un 
ornement jaune sur brun rouge, ou brun rouge sur fond jaune, quelle 
que soit la forme ou la dimension de Vornement,celui-ci ne ferajamais 
tache; mais si vous rehaussez Yornement. jaune ou brun rouge de filets 
noirs ou blancs, vous obtenez alors des effets d'une extreme finesse et 
riches de ton. Cette observation peut etre faite dans les salles du don- 
jon du chäteau de Goucy. La decoration peinte de la salle du rez-de- 
(thaussee ne consiste gut-re qu'en un appareil trace en blanc avec filets 
brun rouge sur un fond (l'oere jaune. Les formerets de la voüte se conr 
posent (voyez leur section en A, fig. 7) d'un retour (lkgtjum-pe avec 
ornement courant de a en b et. de ben c, puis d'un profil dont les mem- 
bres sont alternativement peints en brun rouge et en ocre jaune. Nous 
(lonnons en B, B', B", trois eehantillons de ces ornements courants sur 
les deux faces en retour (Yequerre. Celui B est brun rouge sur fond 
ocre, avec larges tilets noirs sur les rives des feuilles, et trait. blanc e. 
une egaltl distance du bord, a cheval sur le tilet noir. Celui B' est jaune 
fonce (ocre jaune inele d'ocre rouge) sur fond ocre jaune redessine de 
filets brun rouge [t'es-sombre et de traits blancs a Finterieur; des" pois 
blancs sont de plus marques surle fond jaune; celuiB" est brun rouge 
redessine d'un filet blanc sur fond jaune avec tiges G gris ardoise. L'effet 
de cette ornementation estdes plus brillantsllva sans dire que le menu- 
ornement se retrouve a chaque formeret sur les deux faces ab, lie. et se 
double. Quelques tons verts se voient. sur les (rhapiteaux de cette salle 
et des tons vermillon sur les nervures des voütes, mais il y a absence 
de bleu, le gris reinplaeant parfois cette, couleur. Le vert et le gris ar- 
doise entrent. sans (lifticultes dans cette harmonie simple, et il semble 
que les artistes du xnf siecle et du commencement. du xmcztient recule 
devant. l'emploi du bleu, qui, comme nous le disions tout a l'heure, 
exige immedisitement l'application de tons varies entre le bleu et le 
rouge, ou le bleu et le jiltlllff. ll existe, dans Veditirfe connu a Poitiers 
sous le nom de temple de Saint-Jean, des peintures du x11" sieele qui 
presentent les combinaisons les plus riches (le l'harmonie simple. 
L'une des faces de la salle jurincipale presente avec (les figures colo- 
rees en jaune, en brun rouge clair, en vert, en gris vert. et. gris ardoise, 
des litres dont. nous donnons (tig. 8) deux echantillons. Celle Aforme 
la frise suptirifzure sous la cbarptrnttr, celle B lient lieu d'appui releva? 
sous les fGHÜtPCS. La litre A est eompfisee d'un meantlife oblique, colore 
en brun rouge, en ocre jaune et en vert sur fond blanc laiteux. Un tilet 
blanc forme la rive anterietnre du meandre. Chaque ton du mearidre est 
modele au moyen de lmcbures paralleles d'un ton plus sombre, et d'au- 
tant plus larges qu'elles s'approchent du bord posterieur de chaque 
face oblique. Les tons sont marques ainsi: le brun rouge par la lettre Il. 
le jaune J, le vert V, le gris ardoise BG. Les oiseaux sont brun rouge 
et. jaune. Les points blancs sont piques reguliäxrement surlesbandes. 
horizontales superieure et inferieure. Acette epoque, au xn" siecle, les 
points blancs (perles) sont tres-frequemment employes sur les tons
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.