Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Palais - Puits]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1133423
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1139245
PUITS 
562 
Il existe encore un grand nombre de puits du moyen zige dans nos 
vieilles villes, dans les chäloaux, les cloitres, les palais et les maisons. 
Ils sont revetus de pierres de. taille; leur (liametre est tros-variable. Il 
est des puits qui nlont que trois pieds de dianletre dans oeuvre, d'autres 
qui ont jusque deux et trois toises. 
Presque toutes les eglises possedent un puits, soit perce dans une 
crypte, soit dans un collalerzil. Ges puits avaient primitivement ete 
creuses pour les besoins des constructeurs; Fädifice termine, on posait 
une margelle a leur orifice, et ils etaient. reserves au service du culte. 
La plupart desfcloitres de monasteres etaient pourvus d'un puits, quand 
la situation des lieux ne permettait pas (l'avoir une fontaine a fleur de 
lerre. Les margelles de ces puits sont taillees avec soin, souvent dans 
un seul morceau de pierre, et ornees de sculptures. L'eau etail, tiree au 
moyen d'un seau suspendu a une corde roulant, sur une poulie; la sus- 
pension de la poulie (levenziit un motif de decoralion, parfois tres-heu- 
rvusemem congu. Le seau d'extinction de l'eau elanl, fixe a la corde, 
pour jcler cette caudans le vase transportable, il elait souvent. prati- 
que autour de la margelle une sorte de caniveau avec gargouille. On
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.