Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Palais - Puits]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1133423
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1139092
 547  [ rnoronrrou 1 
triangles; mais, dans la crainte d'exercer des poussees trop actives 
sur les piliers de la nef centrale, l'architecte a avance le second rang 
des piles A en (ledans des axes a, afin de diminuer la largeur du 
premier collaterzil. Les centres des clefs des voütes du premier colla- 
teral se trouvent donc ainsi deportes en b, et les centres des clefs 
Lf 
X 
X 
ÄLK 
 ' N 
f 
 
 
 If    
wlL-Ävf  if 
Äf  7 
de voütes du second collateral en c. Prenant la ligne ef comme moitie 
de base, lfarcliitecte (fig. 7) a elevo le demi-grand triangle isocele rec- 
tangle efg, dont les cotes, parleur rencontre axiec les piliers, ont donne 
les niveaux h du bandeau du triforium du grand bas cote et des tailloirs 
des chapiteaux z" du premier collateral. Du sommet g, tirant une ligne 
horizontale, la rencontre de cette ligne avec liaxe vertical des piles de 
la seconde nef en la a donne la base diun second triangle isocele rec- 
tangle, dont la moitie est glcl. Le point l a fixe le sommet de l'arc-dou- 
bleau, et par consequent la hauteur de la nef. Pour etre logique, le 
point [aurait dn donner le niveau de la base d"un troisieme triangle 
isocele rectangle opq, dont le sommet q aurait etc la clef de l'arc-dou- 
bleau de la haute nef. Ainsi Fecartement des axes extreines aurait donne 
la base du premier triangle, Pecartement des axes lIIiGPIHÜÜiZIlPES la 
base du second, et Fecartiement des axes interieurs la base du troisieme. 
On obtenait ainsi une proportion parfaitementharmonique; tandis que 
le sommet du second "triangle ayant donne le sommet des arcs-dou- 
l)l93l1X, il en resulte un ecrasement dans la partie superieure de Pedi- 
tice, qui (letruiti toute harmonie. Les fenetres hautes paraissent trop
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.