Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Palais - Puits]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1133423
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1139058
    [ PROPORTION ] 
erxemple, qu'il a pu etablir un rapport entre les deux operations, celle 
du eollateral inferieur et celle du triforium. Tout cela denote evidem- 
ment un art tres-savanl, une etude approfondie des effets, des eon- 
naissanees superieures, une experiexice consommee. 
Ailleurs 1 nous avons explique comment les proportions des tzathe- 
(lrales de Paris et (PAmiens avaient site etahlies a liaide des triangles 
egyptien et equilziterzil. En etlet, le triangle isocele rectangle est rare- 
ment admis comme principe de proportions dans les editices de la 
periode gothique; le triangle dont la hase contient. quatre parties, et 
la verticale elevec du milieu de cette base au sommet, deux parties et 
demie (triangle egyptien), et le triangle equilateral, (leviennent (tore- 
navant les generateurs des proportions. 
Nous en trouvons un exemple frappant dans un edifice remarquable 
par Pharmonitf parfaite de ses parties, la sainte Chapelle du Palais, a 
Paris. Ce monument religieux, eonsidere de tout temps, avec raison, 
comme un chef-dtuluvre, procede, quant a ses proportions, de trian- 
gles equilatterztux. 
La sainte Chapelle de Paris se compose de deux titages : la tzhapelle 
hassc et la chapelle haute 2'. Voici (fig. et) comment Pierre de Monte- 
reau, l'architecte de ce monument, a procede pour etahlir ses plans 
et coupes: 
En A, est tracee une travee du plan du rez-rlefchztussee; en B, une 
travee du plan du premier otage. Au premier otage, la projection hori- 
zontale des voütes est obtenue au moyen du triangle equilateral alfc, 
le sommet c donnant le centre de la clef de la voute; les nervures des 
arcs ogives sont projelees suivant les lignes bc, ac, la base ab elant. le 
nu interieur. Le niveau d du banc lI1ttlPl6t1l'(VOy. la coupe transversale) 
est la hase de Foperalion. Le nu interieur ctant la verticale e (c'est 
l'axe des COlOIIIIOtlOS de l'armature), le triangle tiquilztterztl efg a ete 
tileve sur la hase, dont e]; est la moitie. Les (fotes de ce triangle equi- 
lateral ont ete prolonges indetiniitnent. La ligne, horizontale {la etant 
donnee comme le niveau de l'appui des grandes fenelres, sur la hase 
ilc egale a Ire a  eleve le second triangle equilziterzil, dont l est le 
sommet. (le sommet a donne la hauteur des ilaissztnees de la voüte. 
Le cote gfprolonge a donneen m les clefs des arcs des fenetres. Pour 
la chapelle basse. les axes des colonnes isolees se trouvent eleves aux 
deux extremiles de la base du triangle equilateral dont 110 BSL Un (lPS 
cotes. Du niveau p (naissance des voüles basses) et de l'axe des co- 
lonnes, la rencontre de la ligne pq avec prolongement du (rote fe a 
(tonne la clef des fenetres de la chapelle lHISSQ. Les (foies fnz prolon- 
ges ont servi a poser les pinaeles superieurs. La pente rs du comble 
est egalemenl, traetie suivant un angle de 60". Ainsi, pour la coupe 
l'architecture, Hg. 
' Voyez lu neuviänze entretien sur 
f Voyez ÜIIAPIZLLE, lig. 1, "Z cl, 3. 
9 cl. lÜ
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.