Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Palais - Puits]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1133423
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1138826
PROFIL 
520 
celle s, un pouce. Le [race du formerel {explique (le lili-meme. A 
l'aide de ces baguettes, le traceur a supprime les evidements dange- 
reux, et il a cependant obtenu l'effet desirable en ce que les membres 
principaux, les boudins, nerves d'ailleurs parles lilels saillants, pren- 
nent leur saillie et leur importance parla proximite des membres 
greles el, des lignes noires qui lescernenl- Placer une moulure tres- 
fine, une baguette d'un faible diainetre a 001e d'un lore ou d'un bou- 
din, c'est. donner 51 Celui-Ci une valeur qu'il n'aurait pas s'il elait, 
isole. Les Grecs, dans le trace de leurs profils, avaient bien compris 
cette ifegle et llavaieni zlppliquee. C'est par les conlrasles qu'ils don- 
naienl, de la valeur aux moulures, bien plus que par leur dimension 
reelle. 
Le trace des arcs ogives de Teglise Saint-Urbain, donne en B et en 
G, n'est pas moins remarquable. Celui B devait elre resistant, les evi- 
dements sont remplaces par des bagueltes; celui G, ne recevant 
aucune charge, pouvait etre plus evide. On voiL comme la methoile 
de trace de ces deuxrprofils est simple, obtenue enlierement par l'in- 
tersection des lignes a. 300, 600 et 45". Dans l'exemple G,les deux lignes
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.